Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2021-2022.

UE330 - Topics on the design of exchanges


Lieu et planning


  • 48 bd Jourdan
    48 bd Jourdan 75014 Paris
    2nd semestre / hebdomadaire, jeudi 13:00-18:00
    du 28 janvier 2021 au 18 mars 2021


Description


Dernière modification : 26 mai 2020 05:39

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Économie
Page web
-
Langues
anglais
Mots-clés
Économie Finance Jeux
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Gabrielle Demange [référent·e]   directrice d'études, EHESS / Paris School of Economics (PJSE)

Exchanges are conducted under a huge variety of different formats, inducing different features in the participation, the dispersion in prices, and the share of profits. The seminar aims at studying the design of exchanges. This year, it will be mainly devoted to intermediaries in financial exchanges. In particular, we will consider decentralized over the counter markets and their regulation, the impact of the use of central clearing counterparties on the participants and the stability of exchanges (systemic risk), the effect of competition between venues of exchanges. 

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Séminaires de recherche – Analyse et politique économiques – M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 3 ECTS
    MCC – exposé oral, fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
pauline.marmin@psemail.eu lucia-roxana.ban@psemail.eu
Informations pratiques

Pauline Marmin ou Lucia-Roxana Ban par courriel.

Direction de travaux des étudiants

sur rendez vous.

Réception des candidats

Pauline Marmin ou Lucia-Roxana Ban par courriel.

Pré-requis
-

Compte rendu


L'objectif général de ce séminaire est d'étudier les échanges, aussi bien d'informations que de biens, en mettant  l'accent sur les possibilités offertes par les nouvelles technologies. De telles études sont indispensables pour proposer des règles de fonctionnement  adéquates et robustes.

Ainsi, en 2018, nous avons abordé  certaines fonctionnalités utilisées sur Internet : systèmes de recommandation, méthodes d'évaluation et de classement des évaluateurs, accès aux données privées et leur utilisation par les plateformes. En 2019  le cours a porté sur les échanges sur les marchés financiers, avec une attention particulière  aux réglementations mises en place après la crise de 2008 (en particulier le rôle dévolu aux chambres de contrepartie) ainsi qu’aux échanges automatisés (entre autre haute fréquence).

En 2020, l’objet du séminaire était l'effet d'une instauration d'une taxe sur les transactions financières. Nous avons d'abord brièvement passé en revue les différentes  motivations : lutter contre la spéculation financière, limiter le pouvoir des transactions automatiques et sur et tentatives (peu réussies) d'instaurer une telle taxe. Puis nous avons construit un petit modèle pour simuler l'impact d'une taxe sur les volumes des transactions  des intermédiaires financiers et l'impact sur les utilisateurs finaux. Nous avons considéré les marchés de gré à gré (souvent appelés OTC  pour over-the-counter) où les négociations et transactions s’effectuent de façon  bilatérale. Une littérature récente analyse les marchés OTC de manière empirique grâce à de nouveaux accès à des données ou bien théorique à l’aide de modèles afin de mieux comprendre les déterminants des échanges. La modélisation est utile pour analyser les effets que pourrait avoir l'introduction d'une taxe sur les transactions. Notre étude, bien que préliminaire, donne des pistes pour mieux comprendre l’effet d’une taxe sur les intermédiaires, quasiment les seuls à opérer sur les marchés OTC, et les utilisateurs finaux.

Publications
  • Avec Francis Bloch, «Profit-splitting rules and the taxation of multinational digital platforms», International Tax and Public Finance, 2021, p. 1-35. Vox column
  • Avec Jean-Edouard Colliard,  «Asset Dissemination through Dealer Markets», Management Science, 2021, https://doi.org/10.1287/mnsc.2020.3779
  • avec Karine Van der Straeten, «Communicating on electoral platforms», (online 2017) Journal of Economic Behavior & Organization, vol. 174, 2020, p. 402-419.
  • Avec Robert Fenge et Silke Uebelmesser, «Competition in the quality of higher education: The impact of student mobility»,  International Tax and Public Finance, 27(5), p. 1224-1263.

Dernière modification : 26 mai 2020 05:39

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Économie
Page web
-
Langues
anglais
Mots-clés
Économie Finance Jeux
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Gabrielle Demange [référent·e]   directrice d'études, EHESS / Paris School of Economics (PJSE)

Exchanges are conducted under a huge variety of different formats, inducing different features in the participation, the dispersion in prices, and the share of profits. The seminar aims at studying the design of exchanges. This year, it will be mainly devoted to intermediaries in financial exchanges. In particular, we will consider decentralized over the counter markets and their regulation, the impact of the use of central clearing counterparties on the participants and the stability of exchanges (systemic risk), the effect of competition between venues of exchanges. 

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Séminaires de recherche – Analyse et politique économiques – M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 3 ECTS
    MCC – exposé oral, fiche de lecture
Contacts additionnels
pauline.marmin@psemail.eu lucia-roxana.ban@psemail.eu
Informations pratiques

Pauline Marmin ou Lucia-Roxana Ban par courriel.

Direction de travaux des étudiants

sur rendez vous.

Réception des candidats

Pauline Marmin ou Lucia-Roxana Ban par courriel.

Pré-requis
-
  • 48 bd Jourdan
    48 bd Jourdan 75014 Paris
    2nd semestre / hebdomadaire, jeudi 13:00-18:00
    du 28 janvier 2021 au 18 mars 2021

L'objectif général de ce séminaire est d'étudier les échanges, aussi bien d'informations que de biens, en mettant  l'accent sur les possibilités offertes par les nouvelles technologies. De telles études sont indispensables pour proposer des règles de fonctionnement  adéquates et robustes.

Ainsi, en 2018, nous avons abordé  certaines fonctionnalités utilisées sur Internet : systèmes de recommandation, méthodes d'évaluation et de classement des évaluateurs, accès aux données privées et leur utilisation par les plateformes. En 2019  le cours a porté sur les échanges sur les marchés financiers, avec une attention particulière  aux réglementations mises en place après la crise de 2008 (en particulier le rôle dévolu aux chambres de contrepartie) ainsi qu’aux échanges automatisés (entre autre haute fréquence).

En 2020, l’objet du séminaire était l'effet d'une instauration d'une taxe sur les transactions financières. Nous avons d'abord brièvement passé en revue les différentes  motivations : lutter contre la spéculation financière, limiter le pouvoir des transactions automatiques et sur et tentatives (peu réussies) d'instaurer une telle taxe. Puis nous avons construit un petit modèle pour simuler l'impact d'une taxe sur les volumes des transactions  des intermédiaires financiers et l'impact sur les utilisateurs finaux. Nous avons considéré les marchés de gré à gré (souvent appelés OTC  pour over-the-counter) où les négociations et transactions s’effectuent de façon  bilatérale. Une littérature récente analyse les marchés OTC de manière empirique grâce à de nouveaux accès à des données ou bien théorique à l’aide de modèles afin de mieux comprendre les déterminants des échanges. La modélisation est utile pour analyser les effets que pourrait avoir l'introduction d'une taxe sur les transactions. Notre étude, bien que préliminaire, donne des pistes pour mieux comprendre l’effet d’une taxe sur les intermédiaires, quasiment les seuls à opérer sur les marchés OTC, et les utilisateurs finaux.

Publications
  • Avec Francis Bloch, «Profit-splitting rules and the taxation of multinational digital platforms», International Tax and Public Finance, 2021, p. 1-35. Vox column
  • Avec Jean-Edouard Colliard,  «Asset Dissemination through Dealer Markets», Management Science, 2021, https://doi.org/10.1287/mnsc.2020.3779
  • avec Karine Van der Straeten, «Communicating on electoral platforms», (online 2017) Journal of Economic Behavior & Organization, vol. 174, 2020, p. 402-419.
  • Avec Robert Fenge et Silke Uebelmesser, «Competition in the quality of higher education: The impact of student mobility»,  International Tax and Public Finance, 27(5), p. 1224-1263.