UE302 - Politiques et transmissions des savoirs locaux et anthropologiques

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie sociale Écriture Ethnographie Mémoire
Aires culturelles
Europe Océanie

Ce séminaire se propose de questionner la discipline anthropologique en tant que science sociale et historique productrice de savoirs.

Le terrain ethnographique est la rencontre entre un enquêteur et des individus selon des situations où le premier cherche à comprendre ce que font les seconds dans une « tension entre coprésence et distance » (Jean Bazin). Il nous faut donc penser les rapports entre les savoirs ainsi coproduits, leur transmission in situ et  leurs restitutions savantes.

En interrogeant des textes classiques des sciences sociales ou bien des auteurs invités à exposer leurs travaux récents, nous les mettrons à l’épreuve des observations de terrain dans un large éventail disciplinaire. Nous réfléchirons également aux problèmes posés par les usages sociaux et politiques des savoirs en insistant sur les formes de leur écriture.

Les anthropologues travaillent à l’identification de savoirs pratiques, historiques et théoriques que partagent peu ou prou des collectivités à géométrie variable (villages, terroirs, régions, Etats). Nous étudierons les conditions de production de certains de ces dispositifs, à partir de cas européens et océaniens principalement. Symétriquement, nous examinerons le travail des anthropologues et des historiens quant à la restitution savante et idéologique de ces savoirs, de leurs contours, de leur contenu et de leurs significations. Seront aussi visitées tant  la réinvention d’épisodes de l'histoire et de la préhistoire que les contextes et formes d’élaboration des textes anthropologiques. Il s'agira par-là de montrer comment les savoirs indigènes ou allochtones ne sont jamais ni construits ni transmis indépendamment de relations de pouvoir.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Thierry Bonnot [référent·e]   chargé de recherche, CNRS / Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS)
  • Alban Bensa   directeur d'études (retraité·e), EHESS / Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS)
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats

sur rendez-vous

Pré-requis
-
  • Campus Condorcet
    Salle 3.07
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    1er semestre / hebdomadaire, mercredi 11:00-13:00
    du 4 novembre 2020 au 24 février 2021


Intervenant·e·s


  • Thierry Bonnot [référent·e]   chargé de recherche, CNRS / Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS)
  • Alban Bensa   directeur d'études (retraité·e), EHESS / Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS)

Planning


  • Campus Condorcet
    Salle 3.07
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    1er semestre / hebdomadaire, mercredi 11:00-13:00
    du 4 novembre 2020 au 24 février 2021


Description


Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie sociale Écriture Ethnographie Mémoire
Aires culturelles
Europe Océanie

Ce séminaire se propose de questionner la discipline anthropologique en tant que science sociale et historique productrice de savoirs.

Le terrain ethnographique est la rencontre entre un enquêteur et des individus selon des situations où le premier cherche à comprendre ce que font les seconds dans une « tension entre coprésence et distance » (Jean Bazin). Il nous faut donc penser les rapports entre les savoirs ainsi coproduits, leur transmission in situ et  leurs restitutions savantes.

En interrogeant des textes classiques des sciences sociales ou bien des auteurs invités à exposer leurs travaux récents, nous les mettrons à l’épreuve des observations de terrain dans un large éventail disciplinaire. Nous réfléchirons également aux problèmes posés par les usages sociaux et politiques des savoirs en insistant sur les formes de leur écriture.

Les anthropologues travaillent à l’identification de savoirs pratiques, historiques et théoriques que partagent peu ou prou des collectivités à géométrie variable (villages, terroirs, régions, Etats). Nous étudierons les conditions de production de certains de ces dispositifs, à partir de cas européens et océaniens principalement. Symétriquement, nous examinerons le travail des anthropologues et des historiens quant à la restitution savante et idéologique de ces savoirs, de leurs contours, de leur contenu et de leurs significations. Seront aussi visitées tant  la réinvention d’épisodes de l'histoire et de la préhistoire que les contextes et formes d’élaboration des textes anthropologiques. Il s'agira par-là de montrer comment les savoirs indigènes ou allochtones ne sont jamais ni construits ni transmis indépendamment de relations de pouvoir.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats

sur rendez-vous

Pré-requis
-