UE301 - Les sources documentaires de l'histoire du fait colonial et impérial


Planning


  • 105 bd Raspail
    Salle 1
    105 bd Raspail 75006 Paris
    2nd semestre / hebdomadaire, lundi 11:00-13:00
    du 1er mars 2021 au 7 juin 2021


Description


Dernière modification : 13 avril 2021 11:10

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Histoire
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Coloniales (études) Empire Épistémologie Histoire Historiographie Méthodes et techniques des sciences sociales Monde Transnational
Aires culturelles
Afrique Amériques Asie Europe Océanie
Intervenant·e·s
  • Thomas Grillot [référent·e]   chargé de recherche, CNRS / Centre d'études nord-américaines (MONDA-CENA)

Ce séminaire est une introduction à l’usage (collecte, critique, traitement et analyse) des sources (manuscrites, imprimées, iconographiques, orales, etc.) de l’histoire du fait colonial et impérial. Depuis une cinquantaine d’années, les questions de sources et de méthodes sont au cœur de la réflexion des différents champs qui s’intéressent à l’impérialisme et au colonialisme : études coloniales et postcoloniales, subaltern studies, new imperial history, histoires connectées, histoire mondiale des empires, etc. Dans cette même optique, le séminaire cherche à initier les étudiant·e·s aux problèmes, particuliers ou non, que pose l’usage des sources permettant d’étudier les formations impériales et les situations coloniales, sachant que les ressources documentaires sont très différentes d’un terrain à l’autre : les conditions de production des archives coloniales ; la lecture des sources coloniales à rebours et/ou le recours à l’histoire orale lorsque les populations en proie à l’impérialisme ou au colonialisme n’ont pas ou peu laissé de traces écrites ; la maîtrise de nombreuses langues afin de ne pas se reposer uniquement sur la documentation émanant des colonisateurs lorsque les sources écrites produites de part et d’autre sont au contraire abondantes ; la nécessité de replacer le temps de la colonisation dans une histoire longue des populations et des territoires concernés ; ou encore la décolonisation des archives et leur éclatement entre anciennes métropoles et colonies. Le séminaire vise également à familiariser les étudiant·e·s avec un large éventail de types de documents et d’approches employées pour les exploiter dans des contextes et à des époques variés. Lors de chaque séance, un·e historien·ne présentera un document ou une série documentaire différente et les étudiant·e·s discuteront avec lui/elle des usages qu’il/elle en a faits.

 

1er mars 2021 : Introduction au séminaire (Thomas Grillot, CNRS)

8 mars : Guerre d’Algérie et écrits du for privé (Sylvie Thénault, CNRS)

Lecture obligatoire : documents en ligne et article/chapitre associé

Sylvie Thénault, « Les papiers de Baya Hocine. Une source pour l’histoire des prisons algériennes pendant la guerre d’indépendance (1954-1962) », L'Année du Maghreb, CNRS Éditions, 2019, p. 107-122, https://journals.openedition.org/anneemaghreb/4643?lang=ar

15 mars : L’affaire La Valette : jésuites, finances et esclavage (Andrew Dial, EHESS)

Lecture obligatoire : documents en ligne et article/chapitre associé

Andrew Dial, « Antoine Lavalette, Slave Murderer: A Forgotten Scandal of the French West Indies », Journal of Jesuit Studies, 8(1), 2020, p. 37-55.

22 mars : Anticolonialisme et archives du renseignement (Elena Vezzadini, CNRS)

Lecture obligatoire : documents en ligne et article/chapitre associé

Elena Vezzadini, « Setting the Scene of the Crime : The Colonial Archive, History, and Racialisation of the 1924 Revolution in Anglo-Egyptian Sudan », Canadian Journal of African Studies / Revue canadienne des études africaines, vol. 49, no. 1, 2015, p. 67-93.

29 mars : Répertoires et annuaires de la Corée coloniale : histoire sociale, données personnelles, sources copieuses (Alain Delissen, EHESS)

Lecture obligatoire : documents en ligne et article/chapitre associé

Alain Delissen, « Kim et Tanaka, techniciens dans la Corée des années 1930 Modernisation et division coloniale du travail », Le Mouvement social, No. 173, Les dynamiques ouvrières en Asie orientale (Oct. - Dec., 1995), p. 97-111

12 avril : Présentation d’un exemple d’exercice d’évaluation (Thomas Grillot, CNRS)

Thomas Grillot expliquera l’exercice de présentation et analyse d’une source à partir d’un numéro de revue : The American Missionary, vol. 45, no. 12, décembre 1891 (disponible dans la dropbox). Tout le numéro est à étudier, mais il s’agira plus précisément de faire sens d’un texte : « Address of Rev. G. W. Reed, North Dakota », p. 462-463, qui sera à examiner avec une attention particulière. Dans un deuxième temps, nous discuterons du choix de vos sources pour faire l’exercice.

3 mai : Exilés à Cuba au XIXe siècle (Romy Sanchez, CNRS)

Lecture obligatoire : documents en ligne et article/chapitre associé

Romy Sanchez, Quitter Cuba – Exilés et bannis au temps du séparatisme cubain, 1834-1879, chapitre 3 « Les lieux de l’exil ».

10 mai : Paris, capitale impériale (Antoine Lilti, EHESS)

Lecture obligatoire : documents en ligne et article/chapitre associé

Antoine Lilti, « Comment peut-on être Tahitien ? Ahoturu à Paris (1769) ».

17 mai : Ville, logement et travail en Inde, 1850-1950 (Vanessa Caru, CNRS)

Lecture obligatoire : documents en ligne et article/chapitre associé

Vanessa Caru, « Ingénieurs et mobilité sociale en Inde à l’époque coloniale Remarques exploratoires à partir du cas du ministère des Travaux Publics de la Présidence de Bombay (années 1860-1940) »

31 mai : Indigénat (Isabelle Merle, CNRS, sous réserve d’acceptation)

Lecture obligatoire : documents en ligne et article/chapitre associé

Isabelle Merle et Adrian Muckle, L'indigénat. Genèses dans l'empire français. Pratiques en Nouvelle-Calédonie, Paris : CNRS éditions, 2019, introduction ET chapitre 9.

7 juin :  La réception de la cartographie non-occidentale en Europe (Fabrice Argounès, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Lecture obligatoire : documents en ligne et article/chapitre associé

BIBLIOGRAPHIE INDICATIVE

Production des sources avant, pendant et après la colonisation et usage des sources coloniales

  • Arondekar, Anjali, « Without a Trace : Sexuality and the Colonial Archive », Journal of the History of Sexuality, vol. 14, no. 1-2, 2005, p. 10-27.
  • Arondekar, Anjali, For the Record : On Sexuality and the Colonial Archive in India, Durham, Duke University Press, 2009.
  • Ballantyne, Tony, « Archives, Empires, and Histories of Colonialism », Archifacts, 2004, p. 21-36.
  • Bastian, Jeannette A., « Whispers in the Archives : Finding the Voices of the Colonized in the Records of the Colonizer », in Margaret Procter, Michael Cook et Caroline Williams, eds., Political Pressure and the Archival Record, Chicago, Society of American Archivists, 2005, p. 25-43.
  • Branche, Raphaëlle, « Faire l’histoire de la violence d’État : la torture exercée par l’armée française en Algérie (1954-1962) », in Sébastien Laurent, ed., Archives « secrètes », secrets d’Archives , ?Paris, CNRS Éditions, 2003, p. 221-226.
  • Burton, Antoinette, eds., Facts, Fiction and the Writing of History, Durham, Duke University Press, 2006.
  • Christie, Nancy, Gauvreau, Michael, et Matthew Gerber, eds., Voices in the Legal Archives in the French Colonial World : “The King Is Listening”, New York, Routledge, 2021.
  • Curtin, Philip D., « The Archives of Tropical Africa : A Reconnaissance », Journal of African History, vol. 1, no. 1, 1960, p. 129-147.
  • Donato, Maria Pia, ed., « Early Modern Archives », Journal of Early Modern History, vol. 22, no. 5, 2018, p. 311-410.
  • Dubé, Alexandre, « Les Amérindiens sous le regard des bureaux de la Marine (1660-1760). Quelques pistes de réflexions sur un objet administratif », in Gilles Havard et Mickaël Augeron, eds., Un continent en partage. Cinq siècles de rencontres entre Amérindiens et Français, Paris, Les Indes Savantes, 2013, p.153-75.
  • Dulucq Sophie, Écrire l’histoire de l’Afrique à l’époque coloniale (XIXe-XXe siècles), Paris, Karthala, 2009.
  • Ghosh, Durba, « Decoding the Nameless: Gender, Subjectivity, and Historical Methodologies in Reading the Archives of Colonial India », in Kathleen Wilson, ed., A New Imperial History : Culture, Identity, and Modernity in Britain and the Empire, 1660-1840, Cambridge, Cambridge University Press, 2004, p. 297-316.
  • Grangaud, Isabelle, « À propos des archives de l’Algérie ottomane : notes sur le rapport entre conditions de production et nature et usages des sources historiques », Ateliers du LESC, vol. 32, 2008, https://journals.openedition.org/ateliers/3222
  • Grangaud, Isabelle, et M’hamed Oualdi, « Tout est-il colonial dans le Maghreb ? Ce que les travaux des historiens modernistes peuvent apporter », Revue d’histoire moderne et contemporaine, vol. 63, no. 2, 2016, p. 133-56.
  • Kouamé, Nathalie, Meyer, Éric P., et Anne Viguier (eds.), Encyclopédie des historiographies : Afriques, Amériques, Asies : Volume 1 : sources et genres historiques (Tome 1 et Tome 2), Paris, Presses de l’Inalco, 2020 http://books.openedition.org/pressesinalco/34646.
  • Lefebvre, Camille, « Le temps des lettres. Échanges diplomatiques entre sultans, émirs et officiers français, Niger 1899-1903 », Monde(s), no. 5, 2014, p. 57-80.
  • Macintyre, Stuart, Maiguashca, Juan, et Attila Pók, eds., The Oxford History of Historical Writing, Volume 4 : 1800-1939, Oxford, Oxford University Press, 2015.
  • - Malhotra, Anshu, et Siobhan Lambert-Hurley, eds., Speaking of the Self : Gender, Performance, and Autobiography in South Asia, Durham, Duke University Press, 2015. 
  • Mantena, Rama, « The Question of History in Pre-Colonial India », History & Theory, vol. 46, no. 3, 2007, p. 396-408.
  • Merle, Isabelle, « Des archives à l’entretien et retour : une enquête en Nouvelle-Calédonie », Genèses, 36, 1993, p. 116-131.
  • Rao, Velcheru Narayana, Shulman, David, et Sanjay Subrahmanyam, Textures of Time : Writing History in South India 1600-1800, Delhi, Permanent Black, 2003.
  • Rodet, Marie, « C’est le regard qui fait l’histoire. Comment utiliser des archives coloniales qui nous renseignent malgré elles sur l’histoire des femmes africaines », Terrains & travaux, no. 10, 2006, p. 18-34.
  • Roque, Ricardo, et Kim A. Wagner, eds., Engaging Colonial Knowledge : Reading European Archives in World History, New York, Palgrave Macmillan, 2012.
  • Spivak, Gayatri Chakravorty, « Can the Subaltern Speak ? », in Patrick Williams et Laura Chrisman, eds., Colonial Discourse and Post-Colonial Theory : A Reader, New York, Harvester Wheatsheaf, 1993, p. 66-111.
  • Spivak, Gayatri Charkavorty, « The Rani of Sirmur : An Essay in Reading the Archives », History and Theory, vol. 24, no. 3, 1985, p. 247-272.
  • Stoler, Ann Laura, Along the Archival Grain : Epistemic Anxieties and Colonial Common Sense, Princeton, Princeton University Press, 2010.
  • Surkis, Judith, « A Scandal in the Spahis : Archiving Indecency in Fin-de-Siècle Algeria », in Genre & colonisation / Gender & Colonization, no. 1, 2013, p.98-143.
  • The Oxford History of Historical Writing, Oxford, Oxford University Press, 2011-2012, 5 vols.
  • Umar, Muhammad S. Umar, Islam and Colonialism : Intellectual Responses of Muslims of Northern Nigeria to British Colonial Rule, Leyde, Brill, 2006.
  • Wien, Thomas, « Rex in Fabula. Travailler l’inquiétude dans la correspondance adressée aux autorités métropolitaines depuis le Canada (1700-1760) », Outre-Mers. Revue d’histoire, vol. 96, no. 362, 2009, p. 65-85.

Voix d’esclaves

  • Bellagamba, Alice, Greene, Sandra, A, et Martin A. Klein, eds., African Voices on Slavery and the Slave Trade : Essays on Sources and Methods, Cambridge, Cambridge University Press, 2016.
  • John Ernest, ed., The Oxford Handbook of the African American Slave Narrative, Oxford, Oxford University Press, 2014.
  • Fisch, Audrey, ed., The Cambridge Companion to the African American Slave Narrative, Cambridge, Cambridge University Press, 2007.
  • Fuentes, Marisa J., Dispossessed Lives: Enslaved Women, Violence, and the Archive, Philadelphia, University of Pennsylvania Press, 2016.

Histoire orale

  • Cooper, Barbara, « Oral Sources and the Challenges of African History », in John Edward Philips, ed., Writing African History, Rochester, University of Rochester Press, 2005, p. 191-215.
  • Descamps, Florence, L’historien, l’archiviste et le magnétophone. De la constitution de la source orale à son exploitation, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2005.
  • Vansina, Jan, De la tradition orale. Essai de méthode historique, Tervuren, Musée royal de l’Afrique centrale, 1961.
  • Vansina, Jan, Oral Tradition as History, Madison, University of Wisconsin Press, 1985.
  • White, Luise, Miescher, Stephan F., et David William Cohen, eds., African Words, African Voices : Critical Practices in Oral History, Bloomington, Indiana University Press, 2001.

Construction des archives coloniales

  • « Atelier : Autour des Archives Nationales d’Outre-Mer », Afrique & Histoire, vol. 7, no. 1, 2009, p. 281-320.
  • Donato, Marie Pia, et Anne Saada, dir., Pratiques d’archives à l’époque moderne. Europe, mondes coloniaux, Paris, Classiques Garnier, 2019.
  • Gelly, Xavier, « L’administration des archives coloniales françaises en Algérie : regard sur le fonctionnement des archives départementales d’Alger de 1902 à 1962 », Mémoire de recherche de master Histoire, Document (métiers des archives), Université de Rennes 2, 2015.
  • Grangaud, Isabelle, « Prouver par l’écriture : Propriétaires algérois, conquérants français et historiens ottomanistes », Genèses, vol. 74, no. 1, 2009, p. 25-45.
  • Houllemare, Marie, « La fabrique des archives coloniales et la naissance d’une conscience impériale (France, XVIIIe siècle) », Revue d’histoire moderne et contemporaine, vol. 61, no. 2, 2014, p. 7-31.
  • Houllemare, Marie, « Les archives du secrétariat d’État à la Marine, âme de l’histoire de l’Amérique française au XVIIIe siècle ? », dans Thomas Wien, ed., Les savoirs sur l’Amérique, Oxford, Oxford University Press, 2017, p. 121-130.
  • Le Guisquet, Bernard, « Le dépôt des cartes, plans et journaux de la Marine sous l’Ancien régime », Neptunia,
  • no. 214, 1999, p.3-21.
  • Sarment, Thierry, « Les archives de la guerre d’Algérie : le secret entre violence et mémoire », in Sébastien Laurent, ed., Archives « secrètes », secrets d’Archives ?, Paris, CNRS Éditions, 2003, p. 103-110.

Décolonisation des archives

  • Banton, Mandy, « Destroy ? ‘Migrate’ ? Conceal ? British Strategies for the Disposal of Sensitive Records of Colonial Administrations at Independence », Journal of Imperial and Commonwealth History, vol. 40, no. 2, 2012, p. 321-335.
  • Bastian, Jeannette A., Owning Memory : How a Caribbean Community Lost Its Archives and Found its Memory, Westport, Libraries Unlimited, 2003.
  • Howe, Stephen, ed., « Mau Mau Judgment », Journal of Imperial and Commonwealth History, vol. 39, no. 5, 2011, p. 695-738.
  • Mbaye Ousmane, « Le CAOM : un centre d'archives partagées ? », Afrique & histoire, vol. 7, no. 1, 2009, p. 291-299.
  • Mir, Farina, ed., « AHR Roundtable : Archives of Decolonization », American Historical Review, vol. 120, no. 3, 2015, p. 844-950.
  • O’Neal, Jennifer, « ‘The right to know’ : Decolonizing Native American Archives », Journal of Western Archives, vol. 6, no. 1, 2015, p. 1-17.

Méthodologies de différents types de sources hors du contexte colonial

  • Bardet, Jean-Pierre, et François-Joseph Ruggiu, eds., Les écrits du for privé en France du Moyen Âge à 1914, Paris, Éditions du CTHS, 2014.
  • Beauvalet-Boutouyrie Scarlett, Gourdon, Vincent, et François-Joseph Ruggiu, eds., Liens sociaux et actes notariés dans le monde urbain en France et en Europe, XVIe-XVIIIe siècles, Paris, Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2004.
  • Biget, Jean-Louis, Hervé, Jean-Claude, et Yvon Thébert, eds., Les cadastres anciens des villes et leur traitement par l’informatique, Rome, École française de Rome, 1989.
  • Blum, Alain, et Louis Henry, Techniques d’analyse en démographie historique, Paris, Éditions de l’INED, 1988.
  • Caselli, Graziella, Vallin, Jacques, et Guillaume Wunsch, eds., Démographie. Analyse et synthèse VIII, Paris, Éditions de l’INED, 2006.
  • Chauvaud, Frédéric, et Jacques-Guy Petit, eds., L’histoire contemporaine et les usages des archives judiciaires (1800-1939), Paris, Honoré Champion, 1998.
  • Duprat, Annie, Images et histoire. Outils et méthodes d’analyse des documents iconographiques, Paris, Belin, 2007.
  • Farge, Arlette, Le goût de l’archive, Paris, Le Seuil, 1989.
  • Garnot, Benoît, ed., La justice et l’histoire. Sources judiciaires à l’époque moderne (XVIe, XVIIe, XVIIIe siècles), Paris, Breal, 2006.
  • Gregory, Ian N., et A. Geddes, eds., Toward Spatial Humanities : Historical GIS and Spatial History, Bloomington, Indiana University Press, 2014.
  • Jouhaud, Christian, Shapira, Nicolas, et Dinah Ribard, Histoire, littérature, témoignage. Écrire les malheurs du temps, Paris, Gallimard, Folio Histoire, 2009.
  • Kalifa, Dominique, Régnier, Philippe, Thérenty, Marie-Eve, et Alain Vaillant, eds., La Civilisation du journal. Histoire culturelle et littéraire de la presse française au XIXe siècle (1800-1914), Paris, Nouveau Monde éditions, 2011.
  • Knowles, Anne K., Placing History : How Maps, Spatial Data, and GIS Are Changing Historical Scholarship, Redlands, ESRI Press, 2008.
  • Laffont, Jean-Luc, Ogé, Frédéric, et René Souriac, eds., Histoire sociale et actes notariés. Problèmes de méthodologie, Toulouse, Presses de l’Université du Mirail, 1989.
  • Laffont, Jean-Luc, ed., Problèmes et méthodes d’analyse historique de l’activité notariale (XVe-XIXe siècles), Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 1991.
  • Lemercier, Claire, et Emmanuelle Picard, « Quelle approche prosopographique ? », in Laurent Rollet et Philippe Nabonnand, eds., Les uns et les autres. Biographies et prosopographies en histoire des sciences, Nancy, Presses universitaires de Nacy, 2012, p. 605-630.
  • Lemercier, Claire, et Claire Zalc, Méthodes quantitatives pour l’historien, Paris, La Découverte, Repères, 2008.
  • Lyon-Caen, Judith, et Dinah Ribard, L’historien et la littérature, Paris, La Découverte, Repères, 2010.
  • Brunel, Ghislain, Guyotjeannin, Olivier, et Jean-Marc Moriceau, eds., Terriers et plans-terriers du XIIIe au XVIIIe siècle. Actes du Colloque de Paris (23-25 septembre 1998), Paris, Association d’Histoire des Sociétés Rurales et École Nationale des Chartes, 2002.
  • Poisson, Jean-Paul, Notaires et société. Travaux d’histoire et de sociologie notariales, Paris, Economica, 1985-1990, 2 vol.
  • Sohn, Anne-Marie, ed., La correspondance, un document pour l’histoire, Rouen Publications de l’Université de Rouen, 2002.

Master


  • Initiation/introduction – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – Présentation critique d'une source
  • Initiation/introduction – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – Présentation critique d'une source

Renseignements


Contacts additionnels
thomas.grillot@gmail.com
Informations pratiques

Évaluation :

La validation du séminaire est conditionnée à

1)     l'assiduité et à une participation active. Aucune validation n’est possible au-delà de trois absences injustifiées. Les documents mis en ligne sont à lire dans leur intégralité, disponibles à l’adresse suivante : https://www.dropbox.com/sh/znni2u1dqr19hgv/AAC3qvSusjBloxA1CCQeUJGQa?dl=0

2)     la rédaction d’un essai de présentation critique d’une source. Il devra être rendu sous forme écrite, par voie électronique, avant le 31 mai 2021. Indiquer nom et prénom dans le titre du fichier et à la fin du document. Le travail devra faire 4 pages minimum, marges 2,5 cm, Times New Roman, caractère 12, interligne 1 ½.

Consignes pour l’essai:

vous devez choisir une source que vous mobilisez dans vos recherches personnelles. Il peut s’agir d’un extrait ou un exemplaire de cette source ou d’une série toute entière.

Pour rédiger votre devoir, vous devez :

1° présenter votre sujet de recherche et sa problématique.

2° présenter le processus d’enquête par lequel vous avez découvert et collecté ou créé la source et sélectionné le document.

3° présenter la source : nature et titre de la source, lieu de conservation, insertion dans une collection, un fonds et/ou une série archivistique, aspects matériels (format, matériau, document manuscrit ou imprimé, etc.) et linguistiques, amplitude chronologique (date de votre document unique ou dates de début et de fin de votre série documentaire), évaluation quantitative de la source (comme par exemple le nombre de lettres d’une correspondance et le nombre de cartons d’archives contenant cette correspondance).

4° proposer une critique externe de la source, en répondant aux questions suivantes : Comment la source a-t-elle été produite ? Quand, par qui, dans quelles circonstances, pour qui, et à quelles fins ? S’agit-il de documents authentiques ou de faux, d’originaux ou de copies ? Dans quelles circonstances et conditions la source a-t-elle été conservée ? Quelle est l’histoire de la collection, du fonds et/ou de la série archivistique dans lesquels la source est conservée ? Les documents sont-ils en bon état ? Disposez-vous de l’intégralité de la série documentaire produite à l’époque ? Avez-vous eu accès à la source sous sa forme originale, imprimée ou numérisée ? Il est également nécessaire de présenter en détail l’institution éventuellement à l’origine de la source ainsi que les personnes particulières qui ont sont les auteur.e.s.

5° proposer une critique interne de la source : Quelles sont les limites de la source ? Sur qui et sur quoi apporte-elle des informations ? Identifier, en particulier, les éventuels biais, omissions, silences, erreurs, invraisemblances ou contradictions.

6° expliquer comment vous envisager d’utiliser la source : de manière qualitative et/ou quantitative, selon quelle méthodologie (constitution d’une base de données, analyse textuelle, etc.), en croisant ou non la source avec d’autres types de source, etc. Préciser, le cas échéant, en quoi votre usage de la source diffère-t-il de ceux qui en ont déjà été faits.

Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous.

Réception des candidats

contacter les enseignants par courriel.

Pré-requis

niveau licence.

Dernière modification : 13 avril 2021 11:10

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Histoire
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Coloniales (études) Empire Épistémologie Histoire Historiographie Méthodes et techniques des sciences sociales Monde Transnational
Aires culturelles
Afrique Amériques Asie Europe Océanie
Intervenant·e·s
  • Thomas Grillot [référent·e]   chargé de recherche, CNRS / Centre d'études nord-américaines (MONDA-CENA)

Ce séminaire est une introduction à l’usage (collecte, critique, traitement et analyse) des sources (manuscrites, imprimées, iconographiques, orales, etc.) de l’histoire du fait colonial et impérial. Depuis une cinquantaine d’années, les questions de sources et de méthodes sont au cœur de la réflexion des différents champs qui s’intéressent à l’impérialisme et au colonialisme : études coloniales et postcoloniales, subaltern studies, new imperial history, histoires connectées, histoire mondiale des empires, etc. Dans cette même optique, le séminaire cherche à initier les étudiant·e·s aux problèmes, particuliers ou non, que pose l’usage des sources permettant d’étudier les formations impériales et les situations coloniales, sachant que les ressources documentaires sont très différentes d’un terrain à l’autre : les conditions de production des archives coloniales ; la lecture des sources coloniales à rebours et/ou le recours à l’histoire orale lorsque les populations en proie à l’impérialisme ou au colonialisme n’ont pas ou peu laissé de traces écrites ; la maîtrise de nombreuses langues afin de ne pas se reposer uniquement sur la documentation émanant des colonisateurs lorsque les sources écrites produites de part et d’autre sont au contraire abondantes ; la nécessité de replacer le temps de la colonisation dans une histoire longue des populations et des territoires concernés ; ou encore la décolonisation des archives et leur éclatement entre anciennes métropoles et colonies. Le séminaire vise également à familiariser les étudiant·e·s avec un large éventail de types de documents et d’approches employées pour les exploiter dans des contextes et à des époques variés. Lors de chaque séance, un·e historien·ne présentera un document ou une série documentaire différente et les étudiant·e·s discuteront avec lui/elle des usages qu’il/elle en a faits.

 

1er mars 2021 : Introduction au séminaire (Thomas Grillot, CNRS)

8 mars : Guerre d’Algérie et écrits du for privé (Sylvie Thénault, CNRS)

Lecture obligatoire : documents en ligne et article/chapitre associé

Sylvie Thénault, « Les papiers de Baya Hocine. Une source pour l’histoire des prisons algériennes pendant la guerre d’indépendance (1954-1962) », L'Année du Maghreb, CNRS Éditions, 2019, p. 107-122, https://journals.openedition.org/anneemaghreb/4643?lang=ar

15 mars : L’affaire La Valette : jésuites, finances et esclavage (Andrew Dial, EHESS)

Lecture obligatoire : documents en ligne et article/chapitre associé

Andrew Dial, « Antoine Lavalette, Slave Murderer: A Forgotten Scandal of the French West Indies », Journal of Jesuit Studies, 8(1), 2020, p. 37-55.

22 mars : Anticolonialisme et archives du renseignement (Elena Vezzadini, CNRS)

Lecture obligatoire : documents en ligne et article/chapitre associé

Elena Vezzadini, « Setting the Scene of the Crime : The Colonial Archive, History, and Racialisation of the 1924 Revolution in Anglo-Egyptian Sudan », Canadian Journal of African Studies / Revue canadienne des études africaines, vol. 49, no. 1, 2015, p. 67-93.

29 mars : Répertoires et annuaires de la Corée coloniale : histoire sociale, données personnelles, sources copieuses (Alain Delissen, EHESS)

Lecture obligatoire : documents en ligne et article/chapitre associé

Alain Delissen, « Kim et Tanaka, techniciens dans la Corée des années 1930 Modernisation et division coloniale du travail », Le Mouvement social, No. 173, Les dynamiques ouvrières en Asie orientale (Oct. - Dec., 1995), p. 97-111

12 avril : Présentation d’un exemple d’exercice d’évaluation (Thomas Grillot, CNRS)

Thomas Grillot expliquera l’exercice de présentation et analyse d’une source à partir d’un numéro de revue : The American Missionary, vol. 45, no. 12, décembre 1891 (disponible dans la dropbox). Tout le numéro est à étudier, mais il s’agira plus précisément de faire sens d’un texte : « Address of Rev. G. W. Reed, North Dakota », p. 462-463, qui sera à examiner avec une attention particulière. Dans un deuxième temps, nous discuterons du choix de vos sources pour faire l’exercice.

3 mai : Exilés à Cuba au XIXe siècle (Romy Sanchez, CNRS)

Lecture obligatoire : documents en ligne et article/chapitre associé

Romy Sanchez, Quitter Cuba – Exilés et bannis au temps du séparatisme cubain, 1834-1879, chapitre 3 « Les lieux de l’exil ».

10 mai : Paris, capitale impériale (Antoine Lilti, EHESS)

Lecture obligatoire : documents en ligne et article/chapitre associé

Antoine Lilti, « Comment peut-on être Tahitien ? Ahoturu à Paris (1769) ».

17 mai : Ville, logement et travail en Inde, 1850-1950 (Vanessa Caru, CNRS)

Lecture obligatoire : documents en ligne et article/chapitre associé

Vanessa Caru, « Ingénieurs et mobilité sociale en Inde à l’époque coloniale Remarques exploratoires à partir du cas du ministère des Travaux Publics de la Présidence de Bombay (années 1860-1940) »

31 mai : Indigénat (Isabelle Merle, CNRS, sous réserve d’acceptation)

Lecture obligatoire : documents en ligne et article/chapitre associé

Isabelle Merle et Adrian Muckle, L'indigénat. Genèses dans l'empire français. Pratiques en Nouvelle-Calédonie, Paris : CNRS éditions, 2019, introduction ET chapitre 9.

7 juin :  La réception de la cartographie non-occidentale en Europe (Fabrice Argounès, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Lecture obligatoire : documents en ligne et article/chapitre associé

BIBLIOGRAPHIE INDICATIVE

Production des sources avant, pendant et après la colonisation et usage des sources coloniales

  • Arondekar, Anjali, « Without a Trace : Sexuality and the Colonial Archive », Journal of the History of Sexuality, vol. 14, no. 1-2, 2005, p. 10-27.
  • Arondekar, Anjali, For the Record : On Sexuality and the Colonial Archive in India, Durham, Duke University Press, 2009.
  • Ballantyne, Tony, « Archives, Empires, and Histories of Colonialism », Archifacts, 2004, p. 21-36.
  • Bastian, Jeannette A., « Whispers in the Archives : Finding the Voices of the Colonized in the Records of the Colonizer », in Margaret Procter, Michael Cook et Caroline Williams, eds., Political Pressure and the Archival Record, Chicago, Society of American Archivists, 2005, p. 25-43.
  • Branche, Raphaëlle, « Faire l’histoire de la violence d’État : la torture exercée par l’armée française en Algérie (1954-1962) », in Sébastien Laurent, ed., Archives « secrètes », secrets d’Archives , ?Paris, CNRS Éditions, 2003, p. 221-226.
  • Burton, Antoinette, eds., Facts, Fiction and the Writing of History, Durham, Duke University Press, 2006.
  • Christie, Nancy, Gauvreau, Michael, et Matthew Gerber, eds., Voices in the Legal Archives in the French Colonial World : “The King Is Listening”, New York, Routledge, 2021.
  • Curtin, Philip D., « The Archives of Tropical Africa : A Reconnaissance », Journal of African History, vol. 1, no. 1, 1960, p. 129-147.
  • Donato, Maria Pia, ed., « Early Modern Archives », Journal of Early Modern History, vol. 22, no. 5, 2018, p. 311-410.
  • Dubé, Alexandre, « Les Amérindiens sous le regard des bureaux de la Marine (1660-1760). Quelques pistes de réflexions sur un objet administratif », in Gilles Havard et Mickaël Augeron, eds., Un continent en partage. Cinq siècles de rencontres entre Amérindiens et Français, Paris, Les Indes Savantes, 2013, p.153-75.
  • Dulucq Sophie, Écrire l’histoire de l’Afrique à l’époque coloniale (XIXe-XXe siècles), Paris, Karthala, 2009.
  • Ghosh, Durba, « Decoding the Nameless: Gender, Subjectivity, and Historical Methodologies in Reading the Archives of Colonial India », in Kathleen Wilson, ed., A New Imperial History : Culture, Identity, and Modernity in Britain and the Empire, 1660-1840, Cambridge, Cambridge University Press, 2004, p. 297-316.
  • Grangaud, Isabelle, « À propos des archives de l’Algérie ottomane : notes sur le rapport entre conditions de production et nature et usages des sources historiques », Ateliers du LESC, vol. 32, 2008, https://journals.openedition.org/ateliers/3222
  • Grangaud, Isabelle, et M’hamed Oualdi, « Tout est-il colonial dans le Maghreb ? Ce que les travaux des historiens modernistes peuvent apporter », Revue d’histoire moderne et contemporaine, vol. 63, no. 2, 2016, p. 133-56.
  • Kouamé, Nathalie, Meyer, Éric P., et Anne Viguier (eds.), Encyclopédie des historiographies : Afriques, Amériques, Asies : Volume 1 : sources et genres historiques (Tome 1 et Tome 2), Paris, Presses de l’Inalco, 2020 http://books.openedition.org/pressesinalco/34646.
  • Lefebvre, Camille, « Le temps des lettres. Échanges diplomatiques entre sultans, émirs et officiers français, Niger 1899-1903 », Monde(s), no. 5, 2014, p. 57-80.
  • Macintyre, Stuart, Maiguashca, Juan, et Attila Pók, eds., The Oxford History of Historical Writing, Volume 4 : 1800-1939, Oxford, Oxford University Press, 2015.
  • - Malhotra, Anshu, et Siobhan Lambert-Hurley, eds., Speaking of the Self : Gender, Performance, and Autobiography in South Asia, Durham, Duke University Press, 2015. 
  • Mantena, Rama, « The Question of History in Pre-Colonial India », History & Theory, vol. 46, no. 3, 2007, p. 396-408.
  • Merle, Isabelle, « Des archives à l’entretien et retour : une enquête en Nouvelle-Calédonie », Genèses, 36, 1993, p. 116-131.
  • Rao, Velcheru Narayana, Shulman, David, et Sanjay Subrahmanyam, Textures of Time : Writing History in South India 1600-1800, Delhi, Permanent Black, 2003.
  • Rodet, Marie, « C’est le regard qui fait l’histoire. Comment utiliser des archives coloniales qui nous renseignent malgré elles sur l’histoire des femmes africaines », Terrains & travaux, no. 10, 2006, p. 18-34.
  • Roque, Ricardo, et Kim A. Wagner, eds., Engaging Colonial Knowledge : Reading European Archives in World History, New York, Palgrave Macmillan, 2012.
  • Spivak, Gayatri Chakravorty, « Can the Subaltern Speak ? », in Patrick Williams et Laura Chrisman, eds., Colonial Discourse and Post-Colonial Theory : A Reader, New York, Harvester Wheatsheaf, 1993, p. 66-111.
  • Spivak, Gayatri Charkavorty, « The Rani of Sirmur : An Essay in Reading the Archives », History and Theory, vol. 24, no. 3, 1985, p. 247-272.
  • Stoler, Ann Laura, Along the Archival Grain : Epistemic Anxieties and Colonial Common Sense, Princeton, Princeton University Press, 2010.
  • Surkis, Judith, « A Scandal in the Spahis : Archiving Indecency in Fin-de-Siècle Algeria », in Genre & colonisation / Gender & Colonization, no. 1, 2013, p.98-143.
  • The Oxford History of Historical Writing, Oxford, Oxford University Press, 2011-2012, 5 vols.
  • Umar, Muhammad S. Umar, Islam and Colonialism : Intellectual Responses of Muslims of Northern Nigeria to British Colonial Rule, Leyde, Brill, 2006.
  • Wien, Thomas, « Rex in Fabula. Travailler l’inquiétude dans la correspondance adressée aux autorités métropolitaines depuis le Canada (1700-1760) », Outre-Mers. Revue d’histoire, vol. 96, no. 362, 2009, p. 65-85.

Voix d’esclaves

  • Bellagamba, Alice, Greene, Sandra, A, et Martin A. Klein, eds., African Voices on Slavery and the Slave Trade : Essays on Sources and Methods, Cambridge, Cambridge University Press, 2016.
  • John Ernest, ed., The Oxford Handbook of the African American Slave Narrative, Oxford, Oxford University Press, 2014.
  • Fisch, Audrey, ed., The Cambridge Companion to the African American Slave Narrative, Cambridge, Cambridge University Press, 2007.
  • Fuentes, Marisa J., Dispossessed Lives: Enslaved Women, Violence, and the Archive, Philadelphia, University of Pennsylvania Press, 2016.

Histoire orale

  • Cooper, Barbara, « Oral Sources and the Challenges of African History », in John Edward Philips, ed., Writing African History, Rochester, University of Rochester Press, 2005, p. 191-215.
  • Descamps, Florence, L’historien, l’archiviste et le magnétophone. De la constitution de la source orale à son exploitation, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2005.
  • Vansina, Jan, De la tradition orale. Essai de méthode historique, Tervuren, Musée royal de l’Afrique centrale, 1961.
  • Vansina, Jan, Oral Tradition as History, Madison, University of Wisconsin Press, 1985.
  • White, Luise, Miescher, Stephan F., et David William Cohen, eds., African Words, African Voices : Critical Practices in Oral History, Bloomington, Indiana University Press, 2001.

Construction des archives coloniales

  • « Atelier : Autour des Archives Nationales d’Outre-Mer », Afrique & Histoire, vol. 7, no. 1, 2009, p. 281-320.
  • Donato, Marie Pia, et Anne Saada, dir., Pratiques d’archives à l’époque moderne. Europe, mondes coloniaux, Paris, Classiques Garnier, 2019.
  • Gelly, Xavier, « L’administration des archives coloniales françaises en Algérie : regard sur le fonctionnement des archives départementales d’Alger de 1902 à 1962 », Mémoire de recherche de master Histoire, Document (métiers des archives), Université de Rennes 2, 2015.
  • Grangaud, Isabelle, « Prouver par l’écriture : Propriétaires algérois, conquérants français et historiens ottomanistes », Genèses, vol. 74, no. 1, 2009, p. 25-45.
  • Houllemare, Marie, « La fabrique des archives coloniales et la naissance d’une conscience impériale (France, XVIIIe siècle) », Revue d’histoire moderne et contemporaine, vol. 61, no. 2, 2014, p. 7-31.
  • Houllemare, Marie, « Les archives du secrétariat d’État à la Marine, âme de l’histoire de l’Amérique française au XVIIIe siècle ? », dans Thomas Wien, ed., Les savoirs sur l’Amérique, Oxford, Oxford University Press, 2017, p. 121-130.
  • Le Guisquet, Bernard, « Le dépôt des cartes, plans et journaux de la Marine sous l’Ancien régime », Neptunia,
  • no. 214, 1999, p.3-21.
  • Sarment, Thierry, « Les archives de la guerre d’Algérie : le secret entre violence et mémoire », in Sébastien Laurent, ed., Archives « secrètes », secrets d’Archives ?, Paris, CNRS Éditions, 2003, p. 103-110.

Décolonisation des archives

  • Banton, Mandy, « Destroy ? ‘Migrate’ ? Conceal ? British Strategies for the Disposal of Sensitive Records of Colonial Administrations at Independence », Journal of Imperial and Commonwealth History, vol. 40, no. 2, 2012, p. 321-335.
  • Bastian, Jeannette A., Owning Memory : How a Caribbean Community Lost Its Archives and Found its Memory, Westport, Libraries Unlimited, 2003.
  • Howe, Stephen, ed., « Mau Mau Judgment », Journal of Imperial and Commonwealth History, vol. 39, no. 5, 2011, p. 695-738.
  • Mbaye Ousmane, « Le CAOM : un centre d'archives partagées ? », Afrique & histoire, vol. 7, no. 1, 2009, p. 291-299.
  • Mir, Farina, ed., « AHR Roundtable : Archives of Decolonization », American Historical Review, vol. 120, no. 3, 2015, p. 844-950.
  • O’Neal, Jennifer, « ‘The right to know’ : Decolonizing Native American Archives », Journal of Western Archives, vol. 6, no. 1, 2015, p. 1-17.

Méthodologies de différents types de sources hors du contexte colonial

  • Bardet, Jean-Pierre, et François-Joseph Ruggiu, eds., Les écrits du for privé en France du Moyen Âge à 1914, Paris, Éditions du CTHS, 2014.
  • Beauvalet-Boutouyrie Scarlett, Gourdon, Vincent, et François-Joseph Ruggiu, eds., Liens sociaux et actes notariés dans le monde urbain en France et en Europe, XVIe-XVIIIe siècles, Paris, Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2004.
  • Biget, Jean-Louis, Hervé, Jean-Claude, et Yvon Thébert, eds., Les cadastres anciens des villes et leur traitement par l’informatique, Rome, École française de Rome, 1989.
  • Blum, Alain, et Louis Henry, Techniques d’analyse en démographie historique, Paris, Éditions de l’INED, 1988.
  • Caselli, Graziella, Vallin, Jacques, et Guillaume Wunsch, eds., Démographie. Analyse et synthèse VIII, Paris, Éditions de l’INED, 2006.
  • Chauvaud, Frédéric, et Jacques-Guy Petit, eds., L’histoire contemporaine et les usages des archives judiciaires (1800-1939), Paris, Honoré Champion, 1998.
  • Duprat, Annie, Images et histoire. Outils et méthodes d’analyse des documents iconographiques, Paris, Belin, 2007.
  • Farge, Arlette, Le goût de l’archive, Paris, Le Seuil, 1989.
  • Garnot, Benoît, ed., La justice et l’histoire. Sources judiciaires à l’époque moderne (XVIe, XVIIe, XVIIIe siècles), Paris, Breal, 2006.
  • Gregory, Ian N., et A. Geddes, eds., Toward Spatial Humanities : Historical GIS and Spatial History, Bloomington, Indiana University Press, 2014.
  • Jouhaud, Christian, Shapira, Nicolas, et Dinah Ribard, Histoire, littérature, témoignage. Écrire les malheurs du temps, Paris, Gallimard, Folio Histoire, 2009.
  • Kalifa, Dominique, Régnier, Philippe, Thérenty, Marie-Eve, et Alain Vaillant, eds., La Civilisation du journal. Histoire culturelle et littéraire de la presse française au XIXe siècle (1800-1914), Paris, Nouveau Monde éditions, 2011.
  • Knowles, Anne K., Placing History : How Maps, Spatial Data, and GIS Are Changing Historical Scholarship, Redlands, ESRI Press, 2008.
  • Laffont, Jean-Luc, Ogé, Frédéric, et René Souriac, eds., Histoire sociale et actes notariés. Problèmes de méthodologie, Toulouse, Presses de l’Université du Mirail, 1989.
  • Laffont, Jean-Luc, ed., Problèmes et méthodes d’analyse historique de l’activité notariale (XVe-XIXe siècles), Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 1991.
  • Lemercier, Claire, et Emmanuelle Picard, « Quelle approche prosopographique ? », in Laurent Rollet et Philippe Nabonnand, eds., Les uns et les autres. Biographies et prosopographies en histoire des sciences, Nancy, Presses universitaires de Nacy, 2012, p. 605-630.
  • Lemercier, Claire, et Claire Zalc, Méthodes quantitatives pour l’historien, Paris, La Découverte, Repères, 2008.
  • Lyon-Caen, Judith, et Dinah Ribard, L’historien et la littérature, Paris, La Découverte, Repères, 2010.
  • Brunel, Ghislain, Guyotjeannin, Olivier, et Jean-Marc Moriceau, eds., Terriers et plans-terriers du XIIIe au XVIIIe siècle. Actes du Colloque de Paris (23-25 septembre 1998), Paris, Association d’Histoire des Sociétés Rurales et École Nationale des Chartes, 2002.
  • Poisson, Jean-Paul, Notaires et société. Travaux d’histoire et de sociologie notariales, Paris, Economica, 1985-1990, 2 vol.
  • Sohn, Anne-Marie, ed., La correspondance, un document pour l’histoire, Rouen Publications de l’Université de Rouen, 2002.
  • Initiation/introduction – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – Présentation critique d'une source
  • Initiation/introduction – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – Présentation critique d'une source
Contacts additionnels
thomas.grillot@gmail.com
Informations pratiques

Évaluation :

La validation du séminaire est conditionnée à

1)     l'assiduité et à une participation active. Aucune validation n’est possible au-delà de trois absences injustifiées. Les documents mis en ligne sont à lire dans leur intégralité, disponibles à l’adresse suivante : https://www.dropbox.com/sh/znni2u1dqr19hgv/AAC3qvSusjBloxA1CCQeUJGQa?dl=0

2)     la rédaction d’un essai de présentation critique d’une source. Il devra être rendu sous forme écrite, par voie électronique, avant le 31 mai 2021. Indiquer nom et prénom dans le titre du fichier et à la fin du document. Le travail devra faire 4 pages minimum, marges 2,5 cm, Times New Roman, caractère 12, interligne 1 ½.

Consignes pour l’essai:

vous devez choisir une source que vous mobilisez dans vos recherches personnelles. Il peut s’agir d’un extrait ou un exemplaire de cette source ou d’une série toute entière.

Pour rédiger votre devoir, vous devez :

1° présenter votre sujet de recherche et sa problématique.

2° présenter le processus d’enquête par lequel vous avez découvert et collecté ou créé la source et sélectionné le document.

3° présenter la source : nature et titre de la source, lieu de conservation, insertion dans une collection, un fonds et/ou une série archivistique, aspects matériels (format, matériau, document manuscrit ou imprimé, etc.) et linguistiques, amplitude chronologique (date de votre document unique ou dates de début et de fin de votre série documentaire), évaluation quantitative de la source (comme par exemple le nombre de lettres d’une correspondance et le nombre de cartons d’archives contenant cette correspondance).

4° proposer une critique externe de la source, en répondant aux questions suivantes : Comment la source a-t-elle été produite ? Quand, par qui, dans quelles circonstances, pour qui, et à quelles fins ? S’agit-il de documents authentiques ou de faux, d’originaux ou de copies ? Dans quelles circonstances et conditions la source a-t-elle été conservée ? Quelle est l’histoire de la collection, du fonds et/ou de la série archivistique dans lesquels la source est conservée ? Les documents sont-ils en bon état ? Disposez-vous de l’intégralité de la série documentaire produite à l’époque ? Avez-vous eu accès à la source sous sa forme originale, imprimée ou numérisée ? Il est également nécessaire de présenter en détail l’institution éventuellement à l’origine de la source ainsi que les personnes particulières qui ont sont les auteur.e.s.

5° proposer une critique interne de la source : Quelles sont les limites de la source ? Sur qui et sur quoi apporte-elle des informations ? Identifier, en particulier, les éventuels biais, omissions, silences, erreurs, invraisemblances ou contradictions.

6° expliquer comment vous envisager d’utiliser la source : de manière qualitative et/ou quantitative, selon quelle méthodologie (constitution d’une base de données, analyse textuelle, etc.), en croisant ou non la source avec d’autres types de source, etc. Préciser, le cas échéant, en quoi votre usage de la source diffère-t-il de ceux qui en ont déjà été faits.

Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous.

Réception des candidats

contacter les enseignants par courriel.

Pré-requis

niveau licence.

  • 105 bd Raspail
    Salle 1
    105 bd Raspail 75006 Paris
    2nd semestre / hebdomadaire, lundi 11:00-13:00
    du 1er mars 2021 au 7 juin 2021