UE293 - Jeunesse en guerre : expériences, engagements, subjectivités

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Histoire
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie Génocides (études des) Guerre Histoire Psychanalyse Psychiatrie Violence
Aires culturelles
Europe France Transméditerranée

Le séminaire propose d'interroger la confrontation des jeunes (enfants, adolescents) au phénomène guerrier à l’époque contemporaine, qu’il s’agisse des guerres mondiales, des conflits intra-étatiques, des génocides ou des engagements réputés terroristes. Plus précisément, nous tenterons de réfléchir de manière transdisciplinaire aux questions de l’engagement juvénile, de ses causes, de ses modalités, de ses perceptions intimes et subjectives, ainsi que celle du rapport à la violence et à ses effets. Y a-t-il des spécificités juvéniles à ces pratiques d’engagement, de violence, de combat ? Comment les imaginaires collectifs façonnent-ils les registres subjectifs qui les rendent soudainement possible ? Quels éclairages nouveaux peut apporter le dialogue entre histoire, sociologie, anthropologie et psychanalyse ? Des jeunes soldats de l’an II aux apprentis djihadistes des années 2010, l’enjeu est bien de penser l’engagement juvénile, sa pratique autant que ses mises en récit, sur le temps long, dans ses particularités historiques comme dans ses permanences.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Études politiques – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Savoirs en sociétés-Santé, médecine et questions sociales – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Richard Rechtman [référent·e]   directeur d'études, EHESS - médecin-psychiatre, Association de santé mentale Paris 13e / Centre d'études sociologiques et politiques Raymond-Aron (CESPRA)
  • Manon Pignot   maîtresse de conférences, Université de Picardie Jules-Verne /
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

contacter les enseignants par courriel.

Direction de travaux des étudiants

sur rendez vous avec l'une ou l'autre des deux responsables.

Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis

niveau master.

  • 105 bd Raspail
    Salle 7
    105 bd Raspail 75006 Paris
    annuel / bimensuel (2e/4e), lundi 15:00-17:00
    du 23 novembre 2020 au 14 juin 2021


Intervenant·e·s


  • Richard Rechtman [référent·e]   directeur d'études, EHESS - médecin-psychiatre, Association de santé mentale Paris 13e / Centre d'études sociologiques et politiques Raymond-Aron (CESPRA)
  • Manon Pignot   maîtresse de conférences, Université de Picardie Jules-Verne /

Planning


  • 105 bd Raspail
    Salle 7
    105 bd Raspail 75006 Paris
    annuel / bimensuel (2e/4e), lundi 15:00-17:00
    du 23 novembre 2020 au 14 juin 2021


Description


Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Histoire
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie Génocides (études des) Guerre Histoire Psychanalyse Psychiatrie Violence
Aires culturelles
Europe France Transméditerranée

Le séminaire propose d'interroger la confrontation des jeunes (enfants, adolescents) au phénomène guerrier à l’époque contemporaine, qu’il s’agisse des guerres mondiales, des conflits intra-étatiques, des génocides ou des engagements réputés terroristes. Plus précisément, nous tenterons de réfléchir de manière transdisciplinaire aux questions de l’engagement juvénile, de ses causes, de ses modalités, de ses perceptions intimes et subjectives, ainsi que celle du rapport à la violence et à ses effets. Y a-t-il des spécificités juvéniles à ces pratiques d’engagement, de violence, de combat ? Comment les imaginaires collectifs façonnent-ils les registres subjectifs qui les rendent soudainement possible ? Quels éclairages nouveaux peut apporter le dialogue entre histoire, sociologie, anthropologie et psychanalyse ? Des jeunes soldats de l’an II aux apprentis djihadistes des années 2010, l’enjeu est bien de penser l’engagement juvénile, sa pratique autant que ses mises en récit, sur le temps long, dans ses particularités historiques comme dans ses permanences.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Études politiques – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Savoirs en sociétés-Santé, médecine et questions sociales – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

contacter les enseignants par courriel.

Direction de travaux des étudiants

sur rendez vous avec l'une ou l'autre des deux responsables.

Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis

niveau master.