UE271 - Critique et capitalisme : arme idéologique, marchandise morale ?


Planning


  • Enseignement à distance/webinaire
    webinaire
    http://listsem.ehess.fr/
    1er semestre / bimensuel (2e/4e/5e), jeudi 16:00-19:00
    du 29 octobre 2020 au 25 février 2021


Description


Dernière modification : 7 avril 2021 17:32

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Affects Analyse de discours Arts Capitalisme Classes sociales Culture Économie politique Émotions Épistémologie Esthétique Éthique Fiction Histoire culturelle Histoire des idées Histoire intellectuelle Imaginaire Institutions Intellectuels Littérature Marché Médias Morale Mouvements sociaux Narratologie Numérique Pratiques Savoirs Sociologie Symbolique Textes Valeur
Aires culturelles
Amérique du Nord Europe France Transnational/transfrontières
Intervenant·e·s
  • Eva Illouz [référent·e]   directrice d'études, EHESS / Centre européen de sociologie et de sciences politiques (CESSP)
  • Noa Berger   doctorante, EHESS / Centre européen de sociologie et de sciences politiques (CESSP)

Kant déclarait, de façon quelque peu péremptoire, que son âge était celui de la critique, et que toute institution qui refuse de s'y soumettre (religion ou pouvoir politique) deviendrait suspect. Or, la critique est devenue une activité ordinaire, non seulement dans le sens qu'elle appartient au sens commun (Boltanski-Thevenot) mais aussi dans le sens qu'elle fera progressivement partie des imaginaires du monde capitaliste. Ce séminaire traitera de l'évolution de la critique comme pratique sociale, institution, mouvement idéologique, et enfin, comme marchandise morale. Cette question sera abordée à travers des exemples empiriques (la gastronomie, l'authenticité, le vin, la musique numérique).

Dates des séances :

29 octobre 2020

12 novembre 2020

26 novembre 2020

10 décembre 2020

7 janvier 2021

21 janvier 2021

11 février 2021

25 février 2021


Master


  • Séminaires de recherche – Sociologie – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Arts, littératures et langages-Littératures – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
noa.berger@ehess.fr
Informations pratiques

Les modalités pratiques seront communiquées ultérieurement.

Direction de travaux des étudiants

Sur RDV. 

Réception des candidats

Sur RDV, contacter Noa Berger par courriel

Pré-requis

Ouvert aux étudiant·e·s de master, doctorat et auditeurs·ices libres. 


Compte rendu


Ce séminaire a parti de l’observation de Kant sur « l’âge de la critique » jusqu’à proposer que la critique est devenue une activité ordinaire, non seulement dans le sens qu'elle appartient au sens commun, mais aussi dans le sens qu'elle fera progressivement partie des imaginaires du monde capitaliste.

Ce séminaire a donc traité de l'évolution de la critique comme pratique sociale, institution, mouvement idéologique, et enfin, comme marchandise morale.

Cette question a été abordée par les enseignantes à travers des exemples empiriques de leurs travaux de terrain (Noa Berger sur le café et Eva Illouz sur le capitalisme émotionnel). Daniel Monterescu (CEU) a été invité pour présenter ses recherches sur le « hipster politique ». Enfin, les étudiants ont présenté leurs interprétations de la question au cœur du séminaire dans différents domaines, de préférence liés à leurs sujets de mémoire ou de thèse : le graffiti, musique hip-hop, le film coréen « Parasites », et d’autres. Afin de valider le séminaire, les étudiants ont fait un court travail écrit pour accompagner leurs présentations orales.

Publications
  • Manufacturing Happy Citizens: How the Industry of Happiness controls our lives, Greek translation, Polis Press, 2020, translated in Korean (New Century), 2021.
  • Was ist Kapital Sexuelle?, Suhrkamp Verlag, Berlin, 2021.
  • What is Sexual Capital?, Polity Press, 2021.
  • «Authentic Jews, Fake Jews», dans Jews, and the Other. Rethinking Antisemitism, Race, and Gender, sous la dir. de Manuela Consonni et Vivian Liska, Sartre, Berlin, Boston, De Gruyter Oldenbourg, 2020, p. 274-283.
  • Avec Noa Berger, «Representations: The Marriage Thriller, or the Uncertainties of a Modern Institution», dans A Cultural History of Marriage: The Modern Age, sous la dir. de Christina Simmons, Londres, Bloomsbury Academic, 2020, p. 139-155.

Dernière modification : 7 avril 2021 17:32

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Affects Analyse de discours Arts Capitalisme Classes sociales Culture Économie politique Émotions Épistémologie Esthétique Éthique Fiction Histoire culturelle Histoire des idées Histoire intellectuelle Imaginaire Institutions Intellectuels Littérature Marché Médias Morale Mouvements sociaux Narratologie Numérique Pratiques Savoirs Sociologie Symbolique Textes Valeur
Aires culturelles
Amérique du Nord Europe France Transnational/transfrontières
Intervenant·e·s
  • Eva Illouz [référent·e]   directrice d'études, EHESS / Centre européen de sociologie et de sciences politiques (CESSP)
  • Noa Berger   doctorante, EHESS / Centre européen de sociologie et de sciences politiques (CESSP)

Kant déclarait, de façon quelque peu péremptoire, que son âge était celui de la critique, et que toute institution qui refuse de s'y soumettre (religion ou pouvoir politique) deviendrait suspect. Or, la critique est devenue une activité ordinaire, non seulement dans le sens qu'elle appartient au sens commun (Boltanski-Thevenot) mais aussi dans le sens qu'elle fera progressivement partie des imaginaires du monde capitaliste. Ce séminaire traitera de l'évolution de la critique comme pratique sociale, institution, mouvement idéologique, et enfin, comme marchandise morale. Cette question sera abordée à travers des exemples empiriques (la gastronomie, l'authenticité, le vin, la musique numérique).

Dates des séances :

29 octobre 2020

12 novembre 2020

26 novembre 2020

10 décembre 2020

7 janvier 2021

21 janvier 2021

11 février 2021

25 février 2021

  • Séminaires de recherche – Sociologie – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Arts, littératures et langages-Littératures – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
Contacts additionnels
noa.berger@ehess.fr
Informations pratiques

Les modalités pratiques seront communiquées ultérieurement.

Direction de travaux des étudiants

Sur RDV. 

Réception des candidats

Sur RDV, contacter Noa Berger par courriel

Pré-requis

Ouvert aux étudiant·e·s de master, doctorat et auditeurs·ices libres. 

  • Enseignement à distance/webinaire
    webinaire
    http://listsem.ehess.fr/
    1er semestre / bimensuel (2e/4e/5e), jeudi 16:00-19:00
    du 29 octobre 2020 au 25 février 2021

Ce séminaire a parti de l’observation de Kant sur « l’âge de la critique » jusqu’à proposer que la critique est devenue une activité ordinaire, non seulement dans le sens qu'elle appartient au sens commun, mais aussi dans le sens qu'elle fera progressivement partie des imaginaires du monde capitaliste.

Ce séminaire a donc traité de l'évolution de la critique comme pratique sociale, institution, mouvement idéologique, et enfin, comme marchandise morale.

Cette question a été abordée par les enseignantes à travers des exemples empiriques de leurs travaux de terrain (Noa Berger sur le café et Eva Illouz sur le capitalisme émotionnel). Daniel Monterescu (CEU) a été invité pour présenter ses recherches sur le « hipster politique ». Enfin, les étudiants ont présenté leurs interprétations de la question au cœur du séminaire dans différents domaines, de préférence liés à leurs sujets de mémoire ou de thèse : le graffiti, musique hip-hop, le film coréen « Parasites », et d’autres. Afin de valider le séminaire, les étudiants ont fait un court travail écrit pour accompagner leurs présentations orales.

Publications
  • Manufacturing Happy Citizens: How the Industry of Happiness controls our lives, Greek translation, Polis Press, 2020, translated in Korean (New Century), 2021.
  • Was ist Kapital Sexuelle?, Suhrkamp Verlag, Berlin, 2021.
  • What is Sexual Capital?, Polity Press, 2021.
  • «Authentic Jews, Fake Jews», dans Jews, and the Other. Rethinking Antisemitism, Race, and Gender, sous la dir. de Manuela Consonni et Vivian Liska, Sartre, Berlin, Boston, De Gruyter Oldenbourg, 2020, p. 274-283.
  • Avec Noa Berger, «Representations: The Marriage Thriller, or the Uncertainties of a Modern Institution», dans A Cultural History of Marriage: The Modern Age, sous la dir. de Christina Simmons, Londres, Bloomsbury Academic, 2020, p. 139-155.