UE269 - L'espace des sciences sociales


Planning


  • EHESS-Toulouse
    Université Toulouse-Jean Jaurès, Maison de la recherche, 5 allées Antonio-Machado 31000 Toulouse
    2nd semestre / mensuel (2e), lundi 10:00-13:00
    du 11 janvier 2021 au 14 juin 2021


Description


Dernière modification : 24 mai 2020 11:39

Type d'UE
Séminaires collectifs de recherche
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Économie, Géographie, Histoire, Méthodes et techniques des sciences sociales, Sociologie
Page web
https://sms.univ-tlse2.fr/l-espace-des-sciences-sociales/ 
Langues
français
Mots-clés
Communication Économie politique Épistémologie Géographie Histoire Politique Sociologie
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Michel Grossetti [référent·e]   directeur d'études, EHESS - directeur de recherche, CNRS / Laboratoire interdisciplinaire solidarités, sociétés, territoires (LISST)
  • Jean-Pierre Albert   directeur d'études (retraité·e), EHESS / Laboratoire interdisciplinaire solidarités, sociétés, territoires (LISST)
  • Claire Judde de Larivière   maîtresse de conférences, Université Toulouse-Jean Jaurès

Ce séminaire, réunissant à Toulouse anthropologues, économistes, géographes, historiens et sociologues, vise à confronter les questions théoriques, méthodologiques et épistémologiques rencontrées dans chaque discipline afin de repérer des convergences et lignes de force susceptibles de clarifier les présupposés et les modalités souhaitables des démarches interdisciplinaires.

Co-organisateurs : Julien Weisbein (maître de conférences à l'IEP de Toulouse), Gaël Plumecoq (chargé de recherche à l'INRA), Antoine Doré (chargé de recherche à l'INRA), Hourya Bentouhami (maître de conférences à l'Université Toulouse Jean-Jaurès) participent à l'animation du séminaire.

Ce séminaire, réunissant anthropologues, économistes, géographes, historiens et sociologues, vise à confronter les questions théoriques, méthodologiques et épistémologiques rencontrées dans chaque discipline afin de repérer des convergences et lignes de force susceptibles de clarifier les présupposés et les modalités souhaitables des démarches interdisciplinaires.

Soutenu par la Maison des sciences de l’homme et de la société de Toulouse, le Labex « Structuration des mondes sociaux » (SMS) et l’École doctorale TESC (Temps, espaces, sociétés, cultures), ce séminaire est ouvert à tous les enseignants, chercheurs et étudiants de master et de doctorat intéressés.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.


Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

Les séances du séminaire auront lieu à Toulouse (Maison de la recherche de l'Université Toulouse 2 Jean Jaurès). Le programme détaillé 2020-2021 sera disponible en octobre 2020.

Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Dernière modification : 24 mai 2020 11:39

Type d'UE
Séminaires collectifs de recherche
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Économie, Géographie, Histoire, Méthodes et techniques des sciences sociales, Sociologie
Page web
https://sms.univ-tlse2.fr/l-espace-des-sciences-sociales/ 
Langues
français
Mots-clés
Communication Économie politique Épistémologie Géographie Histoire Politique Sociologie
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Michel Grossetti [référent·e]   directeur d'études, EHESS - directeur de recherche, CNRS / Laboratoire interdisciplinaire solidarités, sociétés, territoires (LISST)
  • Jean-Pierre Albert   directeur d'études (retraité·e), EHESS / Laboratoire interdisciplinaire solidarités, sociétés, territoires (LISST)
  • Claire Judde de Larivière   maîtresse de conférences, Université Toulouse-Jean Jaurès

Ce séminaire, réunissant à Toulouse anthropologues, économistes, géographes, historiens et sociologues, vise à confronter les questions théoriques, méthodologiques et épistémologiques rencontrées dans chaque discipline afin de repérer des convergences et lignes de force susceptibles de clarifier les présupposés et les modalités souhaitables des démarches interdisciplinaires.

Co-organisateurs : Julien Weisbein (maître de conférences à l'IEP de Toulouse), Gaël Plumecoq (chargé de recherche à l'INRA), Antoine Doré (chargé de recherche à l'INRA), Hourya Bentouhami (maître de conférences à l'Université Toulouse Jean-Jaurès) participent à l'animation du séminaire.

Ce séminaire, réunissant anthropologues, économistes, géographes, historiens et sociologues, vise à confronter les questions théoriques, méthodologiques et épistémologiques rencontrées dans chaque discipline afin de repérer des convergences et lignes de force susceptibles de clarifier les présupposés et les modalités souhaitables des démarches interdisciplinaires.

Soutenu par la Maison des sciences de l’homme et de la société de Toulouse, le Labex « Structuration des mondes sociaux » (SMS) et l’École doctorale TESC (Temps, espaces, sociétés, cultures), ce séminaire est ouvert à tous les enseignants, chercheurs et étudiants de master et de doctorat intéressés.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.

Contacts additionnels
-
Informations pratiques

Les séances du séminaire auront lieu à Toulouse (Maison de la recherche de l'Université Toulouse 2 Jean Jaurès). Le programme détaillé 2020-2021 sera disponible en octobre 2020.

Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-
  • EHESS-Toulouse
    Université Toulouse-Jean Jaurès, Maison de la recherche, 5 allées Antonio-Machado 31000 Toulouse
    2nd semestre / mensuel (2e), lundi 10:00-13:00
    du 11 janvier 2021 au 14 juin 2021

En 2020-2021, le séminaire l'"espace des sciences sociales" s'est tenu intégralement en visio-conférence. Les thèmes abordés ont été "Les SHS face à l'incertitude" (comment les SHS envisagent l’incertitude, en particulier à travers l’étude des risques, des prévisions, ou encore des possibles non advenus, des objets qui interrogent autant la science que la politique) ; « Matériaux et méthodes » des SHS" ( atelier participatif visant à comparer la façon dont, en tant que chercheur.se.s en SHS, nous collectons et analysons les données) ; "Un an après: la crise sanitaire et sociale" (Plusieurs enquêtes de sciences sociales ont été effectuée durant cette crise. Quel bilan, même provisoire et partiel, peut-on en tirer ?) ; "Les SHS et l’activité économique" (En quoi ce type particulier d’activité sociale constitue-t-il un enjeu disciplinaire ? Nécessite-t-il des ajustements méthodologiques et/ou épistémologiques ? Favorise-t-il ou non l’interdisciplinarité, éventuellement, de manière (plus ?) privilégiée avec la science économique ? Remet-il en cause les connaissances produites en science économique ?" ; "Les invités de L’espace des sciences sociales : Mark Granovetter" (au sujet de son ouvrage "Société et économie") ; "Penser l’effondrement" (La crainte d’un futur qui n’existerait pas pour les sociétés humaines nécessite de réinterroger les choix passés, les modèles de développement économique, l’hégémonie culturelle et scientifique occidentale. En bref, c’est bien la modernité qu’il convient de questionner et qui fait de l’effondrement un objet des SHS particulièrement original, y compris dans leurs rapports aux sciences du vivant et de la matière).

Publications

Il s'agit d'un séminaire collectif du laboratoire d'excellence "Structurations des mondes sociaux"