UE266 - La trajectoire chinoise de transformation du système économique 1978-2020. Pour une approche institutionnelle comparative

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Économie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Capitalisme Comparatisme Économie politique Histoire économique et sociale Institutions Socio-économie
Aires culturelles
Chine Europe centrale et orientale Russie

La transformation du système économique socialiste et le passage à une économie capitaliste, en tant que processus de reconfiguration institutionnelle globale, s’est opérée en une décennie environ dans les pays d’Europe centrale et orientale et de l’ancienne Union soviétique. Le même mouvement s’est étendu sur près de trois décennies en Chine, sans rupture majeure du régime politique, par un mouvement graduel et des voies évolutionnistes, qui se sont accompagnés d’une croissance élevée, ainsi que de fortes tensions sociales et des changements structurels majeurs. Le changement institutionnel, résultant tout autant de contradictions émergentes que de réformes successives cherchant à les surmonter, a revêtu des formes contrastées en comparaison des modalités de transformation dans les autres économies post-socialistes. Le changement des formes de propriété, le passage à la domination d’une coordination par le marché, les modalités de l’ouverture extérieure, l’organisation industrielle et financière, le régime du salariat – ont tous connu des formes « non conventionnelles » et éloignées, sinon contraires, à la doctrine de la transition dominante en Europe centrale et orientale. En particulier la stratégie fréquente de « double régime » évolutif apparaît comme une originalité chinoise, conditionnée par les contraintes de l’évolution politique, de l’accommodement idéologique et des nouveaux compromis sociaux.

Le séminaire sera consacré à une analyse comparative de la trajectoire chinoise de transformation du système économique dans ses principales dimensions. La perspective historique sera conjuguée à l’analyse des controverses entre les grands courants de la théorie économique, le mainstream et les courants hétérodoxes, concernant la « transition », le changement institutionnel, les formes de développement, les crises, la nature du nouveau système économique chinois et la diversité des capitalismes.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Étude comparative du développement – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Institution, économie et société – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Sébastien Lechevalier [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Chine, Corée, Japon (CCJ)
  • Bernard Chavance   professeur des universités (retraité·e), Université de Paris /
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis

Licence

Aucun planning disponible.


Intervenant·e·s


  • Sébastien Lechevalier [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Chine, Corée, Japon (CCJ)
  • Bernard Chavance   professeur des universités (retraité·e), Université de Paris /

Planning


Aucun planning disponible.


Description


Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Économie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Capitalisme Comparatisme Économie politique Histoire économique et sociale Institutions Socio-économie
Aires culturelles
Chine Europe centrale et orientale Russie

La transformation du système économique socialiste et le passage à une économie capitaliste, en tant que processus de reconfiguration institutionnelle globale, s’est opérée en une décennie environ dans les pays d’Europe centrale et orientale et de l’ancienne Union soviétique. Le même mouvement s’est étendu sur près de trois décennies en Chine, sans rupture majeure du régime politique, par un mouvement graduel et des voies évolutionnistes, qui se sont accompagnés d’une croissance élevée, ainsi que de fortes tensions sociales et des changements structurels majeurs. Le changement institutionnel, résultant tout autant de contradictions émergentes que de réformes successives cherchant à les surmonter, a revêtu des formes contrastées en comparaison des modalités de transformation dans les autres économies post-socialistes. Le changement des formes de propriété, le passage à la domination d’une coordination par le marché, les modalités de l’ouverture extérieure, l’organisation industrielle et financière, le régime du salariat – ont tous connu des formes « non conventionnelles » et éloignées, sinon contraires, à la doctrine de la transition dominante en Europe centrale et orientale. En particulier la stratégie fréquente de « double régime » évolutif apparaît comme une originalité chinoise, conditionnée par les contraintes de l’évolution politique, de l’accommodement idéologique et des nouveaux compromis sociaux.

Le séminaire sera consacré à une analyse comparative de la trajectoire chinoise de transformation du système économique dans ses principales dimensions. La perspective historique sera conjuguée à l’analyse des controverses entre les grands courants de la théorie économique, le mainstream et les courants hétérodoxes, concernant la « transition », le changement institutionnel, les formes de développement, les crises, la nature du nouveau système économique chinois et la diversité des capitalismes.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Étude comparative du développement – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Institution, économie et société – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis

Licence