Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2021-2022.

UE26 - Les outils sociologiques de Pierre Bourdieu


Lieu et planning


  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.06
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / bimensuel (2e/4e), mardi 13:00-15:00
    du 10 novembre 2020 au 25 mai 2021


Description


Dernière modification : 10 novembre 2020 10:00

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Classes sociales Enquêtes Histoire intellectuelle Méthodes et techniques des sciences sociales Sociologie
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Dominique Marchetti [référent·e]   directeur de recherche, CNRS / Centre européen de sociologie et de sciences politiques (CESSP)
  • Louis Pinto   directeur de recherche émérite (émérite), CNRS / Centre européen de sociologie et de sciences politiques (CESSP)

Il ne s’agit pas d’un séminaire de recherche mais d’un enseignement surtout destiné aux étudiants, de niveau master et de doctorat. Son intention principale est pédagogique : l’objectif en est de faire connaître la sociologie de  Pierre Bourdieu qui, trop souvent, est approchée à travers des résumés, des approximations, des débats irréels et imprécis. Cette familiarisation avec l’œuvre devra être réalisée par la pratique, c’est-à-dire par la confrontation avec des travaux empiriques où les notions sont réellement employées. Bien entendu, rien n’empêche de faire aussi appel à des textes plus théoriques de Bourdieu, mais toujours dans le souci d’en montrer la portée et l’intérêt pour la recherche.

10 novembre 2020 : Séance introductive

  • Louis Pinto - Situation de l’œuvre (contexte historique, héritages scientifiques, présupposés philosophiques)

24 novembre 2020 : Louis Pinto - Les usages du concept d’habitus

8 décembre 2020 : Dominique Marchetti - Les usages du concept de champ

12 janvier 2021 : Louis Pinto - Les usages du concept de capital

26 janvier 2021 : Johan Heilbron (CNRS, Centre européen de sociologie et de science politique) - L’internationalisation des champs

9 février 2021 : Johan Heilbron (CNRS, Centre européen de sociologie et de science politique) - La circulation internationale des biens symboliques: le cas des traductions

23 février 2021 : Patrice Pinell (INSERM, Centre européen de sociologie et de science politique) - Champs et sous-champs : l’exemple du champ médical

9 mars 2021 : Louis Pinto - Construction d’objet. Réponses aux critiques

23 mars 2021 : Charles Suaud (Univ. de Nantes, CENS) - La vocation, force  et ambivalence d'un concept "nomade". Pour un usage idéal-typique

13 avril 2021 : Eric Darras (Sciences Po Toulouse, Laboratoire des Sciences Sociales du Politique) - Comprendre les classes populaires avec Bourdieu. L’exemple du tuning

11 mai 2021 : Benoit Coquard (INRAE, Centre d'Economie et Sociologie appliquées à l'Agriculture et aux Espaces Ruraux) - Retour sur une enquête et ses outils : « Ceux qui restent. Faire sa vie dans les campagnes en déclin »

25 mai 2020 : Les appropriations des outils pour la recherche : travaux pratiques sur des objets étudiés par les étudiants


Master


  • Ateliers de lecture – Sociologie – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
dominique.marchetti@cnrs.fr louis.pinto@cnrs.fr
Informations pratiques

les deux enseignants peuvent être contactés par courriel aux deux adresses mentionnées ci-dessus.

Direction de travaux des étudiants

les étudiants peuvent prendre rendez-vous par courriel pour le suivi de leurs travaux.

Réception des candidats

sur rendez-vous par courriel.

Pré-requis

les étudiants doivent accompagner leur demande d'un CV et d'un projet de recherche écrit.


Compte rendu


Il ne s’agit pas d’un séminaire de recherche mais d’un enseignement surtout destiné aux étudiants, de niveau master et de doctorat. Son intention principale est pédagogique : l’objectif est en effet de faire connaître la sociologie de Pierre Bourdieu qui, trop souvent, est approchée à travers des résumés, des approximations, des débats imprécis. Cette familiarisation avec l’œuvre est réalisée par la pratique, c’est-à-dire par la confrontation avec des travaux empiriques où les notions sont réellement employées. Bien entendu, si rien n’empêche de faire aussi appel à des textes plus théoriques de Bourdieu, c’est toujours dans le souci d’en montrer la portée et l’intérêt pour la recherche.

Les cinq premières séances ont permis de présenter, d’une part, une contextualisation historique des travaux de Pierre Bourdieu et, d’autre part, une série de concepts clés (champ, capital, habitus) visant à familiariser les étudiants avec l’œuvre de l’auteur et leur donner des lectures possibles en fonction de leurs intérêts de recherche. Ces premiers repères entendent favoriser une appropriation de ces outils sociologiques à partir du cours et de références bibliographiques.

Les autres séances du séminaire avec invités ont pour objectif de donner à voir des usages concrets dans la pratique de recherche des outils de cette sociologie relationnelle et de répondre aux questions récurrentes à leur propos. Ainsi, la manière d’aborder les questions de l’internationalisation des champs et/ou des processus de transnationalisation (Johan Heilbron), l'articulation entre les champs et les sous-champs à partir de l'exemple de l'espace médical français (Patrice Pinell), les usages des notions d'habitus et de capital dans l'étude de fractions des classes populaires (Éric Darras, Benoît Coquard), les métiers dits "à vocation" (Charles Suaud) ou encore la construction d'un objet sociologique (Louis Pinto), 

Enfin, comme les années précédentes, la dernière séance du séminaire a permis aux étudiants de présenter les appropriations ou non de ces outils dans le cadre de leur recherche de master et/ou de doctorat.

Publications

Cette entrée ne concerne pas les deux enseignants extérieurs à l'EHESS.

Dernière modification : 10 novembre 2020 10:00

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Classes sociales Enquêtes Histoire intellectuelle Méthodes et techniques des sciences sociales Sociologie
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Dominique Marchetti [référent·e]   directeur de recherche, CNRS / Centre européen de sociologie et de sciences politiques (CESSP)
  • Louis Pinto   directeur de recherche émérite (émérite), CNRS / Centre européen de sociologie et de sciences politiques (CESSP)

Il ne s’agit pas d’un séminaire de recherche mais d’un enseignement surtout destiné aux étudiants, de niveau master et de doctorat. Son intention principale est pédagogique : l’objectif en est de faire connaître la sociologie de  Pierre Bourdieu qui, trop souvent, est approchée à travers des résumés, des approximations, des débats irréels et imprécis. Cette familiarisation avec l’œuvre devra être réalisée par la pratique, c’est-à-dire par la confrontation avec des travaux empiriques où les notions sont réellement employées. Bien entendu, rien n’empêche de faire aussi appel à des textes plus théoriques de Bourdieu, mais toujours dans le souci d’en montrer la portée et l’intérêt pour la recherche.

10 novembre 2020 : Séance introductive

  • Louis Pinto - Situation de l’œuvre (contexte historique, héritages scientifiques, présupposés philosophiques)

24 novembre 2020 : Louis Pinto - Les usages du concept d’habitus

8 décembre 2020 : Dominique Marchetti - Les usages du concept de champ

12 janvier 2021 : Louis Pinto - Les usages du concept de capital

26 janvier 2021 : Johan Heilbron (CNRS, Centre européen de sociologie et de science politique) - L’internationalisation des champs

9 février 2021 : Johan Heilbron (CNRS, Centre européen de sociologie et de science politique) - La circulation internationale des biens symboliques: le cas des traductions

23 février 2021 : Patrice Pinell (INSERM, Centre européen de sociologie et de science politique) - Champs et sous-champs : l’exemple du champ médical

9 mars 2021 : Louis Pinto - Construction d’objet. Réponses aux critiques

23 mars 2021 : Charles Suaud (Univ. de Nantes, CENS) - La vocation, force  et ambivalence d'un concept "nomade". Pour un usage idéal-typique

13 avril 2021 : Eric Darras (Sciences Po Toulouse, Laboratoire des Sciences Sociales du Politique) - Comprendre les classes populaires avec Bourdieu. L’exemple du tuning

11 mai 2021 : Benoit Coquard (INRAE, Centre d'Economie et Sociologie appliquées à l'Agriculture et aux Espaces Ruraux) - Retour sur une enquête et ses outils : « Ceux qui restent. Faire sa vie dans les campagnes en déclin »

25 mai 2020 : Les appropriations des outils pour la recherche : travaux pratiques sur des objets étudiés par les étudiants

  • Ateliers de lecture – Sociologie – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
Contacts additionnels
dominique.marchetti@cnrs.fr louis.pinto@cnrs.fr
Informations pratiques

les deux enseignants peuvent être contactés par courriel aux deux adresses mentionnées ci-dessus.

Direction de travaux des étudiants

les étudiants peuvent prendre rendez-vous par courriel pour le suivi de leurs travaux.

Réception des candidats

sur rendez-vous par courriel.

Pré-requis

les étudiants doivent accompagner leur demande d'un CV et d'un projet de recherche écrit.

  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.06
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / bimensuel (2e/4e), mardi 13:00-15:00
    du 10 novembre 2020 au 25 mai 2021

Il ne s’agit pas d’un séminaire de recherche mais d’un enseignement surtout destiné aux étudiants, de niveau master et de doctorat. Son intention principale est pédagogique : l’objectif est en effet de faire connaître la sociologie de Pierre Bourdieu qui, trop souvent, est approchée à travers des résumés, des approximations, des débats imprécis. Cette familiarisation avec l’œuvre est réalisée par la pratique, c’est-à-dire par la confrontation avec des travaux empiriques où les notions sont réellement employées. Bien entendu, si rien n’empêche de faire aussi appel à des textes plus théoriques de Bourdieu, c’est toujours dans le souci d’en montrer la portée et l’intérêt pour la recherche.

Les cinq premières séances ont permis de présenter, d’une part, une contextualisation historique des travaux de Pierre Bourdieu et, d’autre part, une série de concepts clés (champ, capital, habitus) visant à familiariser les étudiants avec l’œuvre de l’auteur et leur donner des lectures possibles en fonction de leurs intérêts de recherche. Ces premiers repères entendent favoriser une appropriation de ces outils sociologiques à partir du cours et de références bibliographiques.

Les autres séances du séminaire avec invités ont pour objectif de donner à voir des usages concrets dans la pratique de recherche des outils de cette sociologie relationnelle et de répondre aux questions récurrentes à leur propos. Ainsi, la manière d’aborder les questions de l’internationalisation des champs et/ou des processus de transnationalisation (Johan Heilbron), l'articulation entre les champs et les sous-champs à partir de l'exemple de l'espace médical français (Patrice Pinell), les usages des notions d'habitus et de capital dans l'étude de fractions des classes populaires (Éric Darras, Benoît Coquard), les métiers dits "à vocation" (Charles Suaud) ou encore la construction d'un objet sociologique (Louis Pinto), 

Enfin, comme les années précédentes, la dernière séance du séminaire a permis aux étudiants de présenter les appropriations ou non de ces outils dans le cadre de leur recherche de master et/ou de doctorat.

Publications

Cette entrée ne concerne pas les deux enseignants extérieurs à l'EHESS.