UE18 - Valeur et monnaie chez Marx

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Économie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Affects Capitalisme Classes sociales Économie politique Histoire économique et sociale Institutions Philosophie politique Socio-économie Valeur
Aires culturelles
-

En 1967, l’économiste marxiste Suzanne de Brunhoff publiait son célèbre ouvrage : La monnaie chez Marx. Ce texte est devenu à juste titre un classique et il servira de base à notre réflexion. Il nous semble néanmoins qu’on ne peut pas en rester là. La conception de la monnaie qu’on trouve dans Le Capital demande à être approfondie et amendée. C’est l’objet du présent séminaire. Il s’agit de proposer un renouvèlement de la pensée marxiste de la monnaie.

Cet effort conceptuel demande, dans un premier temps, d’en revenir aux concepts de base du Capital, à savoir la production marchande, la valeur et le travail abstrait. Ils font l’objet de diverses controverses, actuelles et anciennes, qui seront alors examinées. Les auteurs suivants seront mobilisés : Rosa Luxemburg, Isaak Roubine, Evgeny Pasukanis, Ernest Mandel, John Weeks, Moishe Postone.

Dans un deuxième temps, à partir de ma lecture de la section I du Capital, je proposerai une définition du rapport monétaire qui rompe avec l’hypothèse de la monnaie-marchandise, mais en conservant le cadre théorique général construit par Marx, tout particulièrement la distinction entre rapport marchand et rapport capitaliste.

Enfin, il n’est pas possible de mener à bien ce renouvèlement conceptuel en restant dans le cadre du marxisme stricto sensu. Il convient tout au contraire d’ouvrir l’analyse en la confrontant aux faits historiques et à différentes approches théoriques alternatives. Il s’agira essentiellement cette année, dans un troisième temps, de s’intéresser au livre de Christine Desan, Making Money, et au courant théorique connu sous le nom de « Modern Monetary Theory » (MMT) ou encore « néo-chartalisme », associé aux travaux de Randall Wray et Michael Hudson.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.

  • André Orléan [référent·e]   directeur d'études (retraité·e), EHESS / Paris School of Economics (PJSE)
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

pour tout renseignement, écrire à André Orléan par courriel.

Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous. Joindre André Orléan par courriel.

Réception des candidats

sur rendez-vous. Joindre André Orléan par courriel.

Pré-requis

M1 d'économie ou de sciences sociales.

Aucun planning disponible.


Intervenant·e·s


  • André Orléan [référent·e]   directeur d'études (retraité·e), EHESS / Paris School of Economics (PJSE)

Planning


Aucun planning disponible.


Description


Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Économie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Affects Capitalisme Classes sociales Économie politique Histoire économique et sociale Institutions Philosophie politique Socio-économie Valeur
Aires culturelles
-

En 1967, l’économiste marxiste Suzanne de Brunhoff publiait son célèbre ouvrage : La monnaie chez Marx. Ce texte est devenu à juste titre un classique et il servira de base à notre réflexion. Il nous semble néanmoins qu’on ne peut pas en rester là. La conception de la monnaie qu’on trouve dans Le Capital demande à être approfondie et amendée. C’est l’objet du présent séminaire. Il s’agit de proposer un renouvèlement de la pensée marxiste de la monnaie.

Cet effort conceptuel demande, dans un premier temps, d’en revenir aux concepts de base du Capital, à savoir la production marchande, la valeur et le travail abstrait. Ils font l’objet de diverses controverses, actuelles et anciennes, qui seront alors examinées. Les auteurs suivants seront mobilisés : Rosa Luxemburg, Isaak Roubine, Evgeny Pasukanis, Ernest Mandel, John Weeks, Moishe Postone.

Dans un deuxième temps, à partir de ma lecture de la section I du Capital, je proposerai une définition du rapport monétaire qui rompe avec l’hypothèse de la monnaie-marchandise, mais en conservant le cadre théorique général construit par Marx, tout particulièrement la distinction entre rapport marchand et rapport capitaliste.

Enfin, il n’est pas possible de mener à bien ce renouvèlement conceptuel en restant dans le cadre du marxisme stricto sensu. Il convient tout au contraire d’ouvrir l’analyse en la confrontant aux faits historiques et à différentes approches théoriques alternatives. Il s’agira essentiellement cette année, dans un troisième temps, de s’intéresser au livre de Christine Desan, Making Money, et au courant théorique connu sous le nom de « Modern Monetary Theory » (MMT) ou encore « néo-chartalisme », associé aux travaux de Randall Wray et Michael Hudson.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.


Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

pour tout renseignement, écrire à André Orléan par courriel.

Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous. Joindre André Orléan par courriel.

Réception des candidats

sur rendez-vous. Joindre André Orléan par courriel.

Pré-requis

M1 d'économie ou de sciences sociales.