UE149 - Sources historiques de l’économie

Type d'UE
Méthodologie
Disciplines
Économie, Méthodes et techniques des sciences sociales, Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Archives Méthodes et techniques des sciences sociales Socio-économie
Aires culturelles
-

Les comportements économiques d’une société sont le plus souvent reconstruits à partir de sources spécifiques (textes, artefacts, structures…) dont l’étude demande des compétences qui relèvent parfois de plusieurs champs disciplinaires (archéologie, diplomatique des documents, histoire des techniques, sciences de gestion, archivistique…). Outre ces difficultés de technicité, les historiens de l’économie rencontrent dans leur questionnement des sources un certain nombre de problèmes méthodologiques. Le premier concerne l’illusion que peut entretenir un fonds d’archives spécifique, relevant par exemple d’une seule institution ou inscrit dans une période très courte : la vision globale des pratiques économiques est alors a priori biaisée, puisque nous disposons d’une documentation ne reflétant que l’un des aspects, probablement pas le plus représentatif. Le second problème consiste à croire qu’à travers l’étude des données chiffrées et quantitatives des textes, on serait en mesure d’obtenir un tableau économique fiable. Ces données ne constituent en réalité pas le simple reflet du réel, qui aurait été quantifié, mesuré, classifié, mais participent à l’établissement de valeurs dans le cadre des échanges, fruit de consensus entre communautés, de la même façon que, par exemple,
nous nous mettons d’accord actuellement sur la surface habitable d’une maison, qui ne correspond pas exactement à sa surface réelle. Le troisième écueil méthodologique, enfin, tient au fait que les conclusions qui sont tirées des documents historiques de nature économique restent souvent marquées par les présupposés idéologiques et méthodologiques de ceux qui les utilisent.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Institutions, organisations, économie et société – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel mensuelle = 3 ECTS
    MCC – autre (rapport de recherche)
  • Grégory Chambon [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Anthropologie et histoire des mondes antiques (AnHiMA)
  • Pierre Labardin   maître de conférences, Université Paris-Dauphine - PSL /
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

le cours se tient sous forme de 3 journées, à l'Université Paris-Dauphine (a priori une par mois en mars, avril, mai). La journée d’avril se tiendra vraisemblablement dans les archives de la Société Générale.

Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-
  • Cf. renseignements


Intervenant·e·s


  • Grégory Chambon [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Anthropologie et histoire des mondes antiques (AnHiMA)
  • Pierre Labardin   maître de conférences, Université Paris-Dauphine - PSL /

Planning


  • Cf. renseignements


Description


Type d'UE
Méthodologie
Disciplines
Économie, Méthodes et techniques des sciences sociales, Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Archives Méthodes et techniques des sciences sociales Socio-économie
Aires culturelles
-

Les comportements économiques d’une société sont le plus souvent reconstruits à partir de sources spécifiques (textes, artefacts, structures…) dont l’étude demande des compétences qui relèvent parfois de plusieurs champs disciplinaires (archéologie, diplomatique des documents, histoire des techniques, sciences de gestion, archivistique…). Outre ces difficultés de technicité, les historiens de l’économie rencontrent dans leur questionnement des sources un certain nombre de problèmes méthodologiques. Le premier concerne l’illusion que peut entretenir un fonds d’archives spécifique, relevant par exemple d’une seule institution ou inscrit dans une période très courte : la vision globale des pratiques économiques est alors a priori biaisée, puisque nous disposons d’une documentation ne reflétant que l’un des aspects, probablement pas le plus représentatif. Le second problème consiste à croire qu’à travers l’étude des données chiffrées et quantitatives des textes, on serait en mesure d’obtenir un tableau économique fiable. Ces données ne constituent en réalité pas le simple reflet du réel, qui aurait été quantifié, mesuré, classifié, mais participent à l’établissement de valeurs dans le cadre des échanges, fruit de consensus entre communautés, de la même façon que, par exemple,
nous nous mettons d’accord actuellement sur la surface habitable d’une maison, qui ne correspond pas exactement à sa surface réelle. Le troisième écueil méthodologique, enfin, tient au fait que les conclusions qui sont tirées des documents historiques de nature économique restent souvent marquées par les présupposés idéologiques et méthodologiques de ceux qui les utilisent.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Institutions, organisations, économie et société – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel mensuelle = 3 ECTS
    MCC – autre (rapport de recherche)

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

le cours se tient sous forme de 3 journées, à l'Université Paris-Dauphine (a priori une par mois en mars, avril, mai). La journée d’avril se tiendra vraisemblablement dans les archives de la Société Générale.

Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-