UE119 - Société et pouvoir à l'époque moderne

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie historique, Histoire
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie historique Domination Droit, normes et société Dynamiques sociales Famille Genre Histoire Histoire économique et sociale Institutions Parenté Politique Ville
Aires culturelles
Europe France

Ouvert à toutes et à tous, ce séminaire se veut un atelier de fabrication et de démonstration d’une histoire sociale inscrite dans l’espace politique de l’Ancien Régime. En interrogeant les modalités de participation au pouvoir tout en saisissant les cadres dans lesquels évoluent les ordres, corps, communautés, familles et individus, il cherche à éclairer les évolutions du fonctionnement des systèmes politiques, notamment de la France dite « moderne ». D’un point de vue pédagogique et méthodologique, le séminaire présente des recherches en train de se faire, fondées sur des travaux empiriques qui portent une attention particulière à la construction et à l’usage des sources, mais toujours dans le cadre d’interrogations systémiques visant à énoncer des propositions générales.

L’année à venir sera partagée en deux séquences principales d’interventions, l’une travaillant les formes de la transmission, l’autre revenant sur les évolutions du régime politique de la France moderne. Dans un premier temps, le séminaire s’intéressera ainsi aux données généalogiques en cherchant à restituer l’intégralité des possibles auxquels les acteurs (familles princières ou nobles) étaient ponctuellement confrontés. D’une manière générale, la question sera posée de la parenté comme porteuse, ou non, des gestes et des attendus de la reproduction sociale. La deuxième séquence élargira la perspective en abordant l’articulation entre histoire sociale et histoire politique à travers les questions des transformations de l’office vénal, des charges corporatives, des constructions nobiliaires et bourgeoises, du droit, et de leur place dans les changements structurels de la monarchie et de la société d’Ancien Régime, jusqu’à la Révolution.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Fanny Cosandey [référent·e]   directrice d'études, EHESS / Centre de recherches historiques (CRH)
  • Robert Descimon   directeur d'études, EHESS (retraité·e) / Centre de recherches historiques (CRH)
  • Elie Haddad   chargé de recherche, CNRS / Centre de recherches historiques (CRH)
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

contacter les enseignants par courriel.

Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous.

Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis
-
  • 105 bd Raspail
    Salle 8
    105 bd Raspail 75006 Paris
    annuel / hebdomadaire, vendredi 09:00-11:00
    du 6 novembre 2020 au 11 juin 2021


Intervenant·e·s


  • Fanny Cosandey [référent·e]   directrice d'études, EHESS / Centre de recherches historiques (CRH)
  • Robert Descimon   directeur d'études, EHESS (retraité·e) / Centre de recherches historiques (CRH)
  • Elie Haddad   chargé de recherche, CNRS / Centre de recherches historiques (CRH)

Planning


  • 105 bd Raspail
    Salle 8
    105 bd Raspail 75006 Paris
    annuel / hebdomadaire, vendredi 09:00-11:00
    du 6 novembre 2020 au 11 juin 2021


Description


Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie historique, Histoire
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie historique Domination Droit, normes et société Dynamiques sociales Famille Genre Histoire Histoire économique et sociale Institutions Parenté Politique Ville
Aires culturelles
Europe France

Ouvert à toutes et à tous, ce séminaire se veut un atelier de fabrication et de démonstration d’une histoire sociale inscrite dans l’espace politique de l’Ancien Régime. En interrogeant les modalités de participation au pouvoir tout en saisissant les cadres dans lesquels évoluent les ordres, corps, communautés, familles et individus, il cherche à éclairer les évolutions du fonctionnement des systèmes politiques, notamment de la France dite « moderne ». D’un point de vue pédagogique et méthodologique, le séminaire présente des recherches en train de se faire, fondées sur des travaux empiriques qui portent une attention particulière à la construction et à l’usage des sources, mais toujours dans le cadre d’interrogations systémiques visant à énoncer des propositions générales.

L’année à venir sera partagée en deux séquences principales d’interventions, l’une travaillant les formes de la transmission, l’autre revenant sur les évolutions du régime politique de la France moderne. Dans un premier temps, le séminaire s’intéressera ainsi aux données généalogiques en cherchant à restituer l’intégralité des possibles auxquels les acteurs (familles princières ou nobles) étaient ponctuellement confrontés. D’une manière générale, la question sera posée de la parenté comme porteuse, ou non, des gestes et des attendus de la reproduction sociale. La deuxième séquence élargira la perspective en abordant l’articulation entre histoire sociale et histoire politique à travers les questions des transformations de l’office vénal, des charges corporatives, des constructions nobiliaires et bourgeoises, du droit, et de leur place dans les changements structurels de la monarchie et de la société d’Ancien Régime, jusqu’à la Révolution.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

contacter les enseignants par courriel.

Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous.

Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis
-