Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2021-2022.

UE909 - Dynamique de l’Insurgé : enjeux de stratégie(s) au temps de la digitalisation


Lieu et planning


  • Bâtiment EHESS-Condorcet
    Salle A102
    EHESS, 2 cours des humanités 93300 Aubervilliers
    2nd semestre / hebdomadaire, jeudi 16:30-18:30
    du 16 février 2023 au 25 mai 2023
    Nombre de séances : 12


Description


Dernière modification : 21 mai 2022 16:17

Type d'UE
Ateliers de doctorants
Centres
Centre d'études sociologiques et politiques Raymond-Aron (CESPRA)
Disciplines
Droit et société, Économie, Histoire, Méthodes et techniques des sciences sociales, Philosophie et épistémologie, Sociologie
Page web
-
Langues
français
L’enseignement est uniquement dispensé dans cette langue.
Mots-clés
Anarchisme Humanités numériques Informatique et sciences sociales Méthodes et techniques des sciences sociales Numérique Philosophie politique Politique Réseaux sociaux Révolutions Sociologie politique Techniques
Aires culturelles
Transnational/transfrontières
Intervenant·e·s

Les études stratégiques se sont d’abord focalisées sur la manière dont les États pouvaient et devaient faire la guerre pour maintenir leur pouvoir et leur maîtrise du territoire, que ce soit dans une perspective défensive ou extensive. Au XXe siècle sont intégrées les stratégies de contre-insurrection en réaction aux théories du partisan que l’on va voir se développer sous la plume de révolutionnaires souvent marxistes comme Lénine ou Che Guevara, mais aussi conservateurs comme Carl Schmitt (La théorie du partisan, 1962). Aujourd’hui les enjeux ont considérablement évolué notamment au vu de l’essor de la technique, internet constituant un espace augmenté du réel à partir duquel va pouvoir se déployer un ensemble de nouvelles stratégies insurectionnelles remettant en cause l’ordre existant. C’est à partir de ce nouveau paradigme stratégique que ce séminaire entend déployer un certain nombre de thématiques qui s’articuleront autour de deux grands axes : le premier concerne l’étude du cybersperspace comme nouveau territoire de luttes, qui fera l’objet d’une cartographie des acteurs et du type de conflit qui peuvent s’y mener. Il sera question notamment du lien entre le réel et le virtuel en termes stratégiques. Le deuxième concerne le cyberespace comme espace alternatif parallèle à l’espace institué, tantôt dans une visée transformatrice, tantôt dans une visée sécessionniste, avec des modalités stratégiques pouvant varier en fonction de combats idéologiques identitaires ou économiques qui viennent complexifier considérablement le rapport ami/ennemi.

Édouard Jourdain (contrat postdoctoral, Institut polytechnique de Paris) et Jean Langlois Berthelot (docteur, Sciences Po) participent à l'animation de l'atelier

Lectures conseillées

  • Bellon, A. (2017). Le hacker et le professeur. Raisons politiques, (3), 165-183
  • Franceschini, I., & Negro, G. (2014). The ‘Jasmine Revolution’in China: the limits of the cyber-utopia. Postcolonial Studies17(1), 23-35.
  • Galula, D. (2008). Contre-insurrection. Paris: Economica.
  • Herrera, L. (2014). Revolution in the age of social media: The Egyptian popular insurrection and the Internet. Verso Books
  • Kalpokas, I., & Kalpokiene, J. (2022). Broader Implications: Politics and Digital Posthumanism. In Deepfakes (pp. 73-84). Springer, Cham.
  • Lallement, M. (2017). Hacking et politique: extension du domaine de la lutte ou tension structurelle?. Sociologie et sociétés49(2), 251-254.
  • Lallement, M. (2015). L'Âge du Faire. Hacking, travail, anarchie: Hacking, travail, anarchie. Média Diffusion.
  • Munk, T. (2022). The Rise of Politically Motivated Cyber Attacks: Actors, Attacks and Cybersecurity. Routledge.

Plan des séances (12) :

I- Le cyber-espace : une extension du domaine de la lutte ou un simple outil de médiatisation ?

  • 1ère séance :  Appréhender le cyber-espace : le territoire ubiquitaire
  • 2e séance : Luttes sociales dans le cyber-espace : exemples des Gilets Jaunes et de la Révolution de Jasmin chinoise
  • 3e séance : Le darkweb et la loi du talion
  • 4e séance : Le cyber-espace, un nouvel espace de liberté pour échapper au contrôle des Etats
  • 5e séance : Rencontres avec des hackers
  • 6e séance : Informer sur les mouvements sociaux et politiques grâce au cyber-espace

II- Cyber-Espace, Utopia et Eutopia

  • 1ère séance : Nouvelles solidaritéss transnationales dans le cyber-espace
  • 2e séance : Défier les puissants:rassemblements virtuels mondiaux et retour des combats de classe ?
  • 3e séance : L’Avatar: Dépasser le genre et les appartenances sociales ?
  • 4e séance : Mondes parallèles et mondes alternatifs dans le cyber-espace : une cartographie du darkweb.
  • 5e séance : Faire lutte(s) commune(s) dans le cyber-espace: quelles opportunitées avec le Metavers
  • 6e séance : La tentation ochlocratique ?

Master


Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.


Renseignements


Contacts additionnels
jean.langlois@sciencespo.fr
Informations pratiques

L'atelier est hebdomadaire et se divise en 12 séances, débutant au second semestre de l'année 2022/2023, entre les mois de février et mai 2023.

Direction de travaux des étudiants

-

Réception des candidats

Les inscriptions à l'atelier se feront du 1er au 31 octobre 2022, sur contact préalable et obligatoire des référents par courriel. Ils vous transmettront ensuite le lien pour finaliser et valider vos inscriptions sur la plateforme "participations.ehess".

Pré-requis

L'atelier est ouvert à toutes et tous, notamment aux doctorant·e·s et masterant·e·s s'intéressant aux études stratétegiques et politiques, ainsi qu'aux études sur les nouveaux enjeux du cyberespace.

Dernière modification : 21 mai 2022 16:17

Type d'UE
Ateliers de doctorants
Centres
Centre d'études sociologiques et politiques Raymond-Aron (CESPRA)
Disciplines
Droit et société, Économie, Histoire, Méthodes et techniques des sciences sociales, Philosophie et épistémologie, Sociologie
Page web
-
Langues
français
L’enseignement est uniquement dispensé dans cette langue.
Mots-clés
Anarchisme Humanités numériques Informatique et sciences sociales Méthodes et techniques des sciences sociales Numérique Philosophie politique Politique Réseaux sociaux Révolutions Sociologie politique Techniques
Aires culturelles
Transnational/transfrontières
Intervenant·e·s

Les études stratégiques se sont d’abord focalisées sur la manière dont les États pouvaient et devaient faire la guerre pour maintenir leur pouvoir et leur maîtrise du territoire, que ce soit dans une perspective défensive ou extensive. Au XXe siècle sont intégrées les stratégies de contre-insurrection en réaction aux théories du partisan que l’on va voir se développer sous la plume de révolutionnaires souvent marxistes comme Lénine ou Che Guevara, mais aussi conservateurs comme Carl Schmitt (La théorie du partisan, 1962). Aujourd’hui les enjeux ont considérablement évolué notamment au vu de l’essor de la technique, internet constituant un espace augmenté du réel à partir duquel va pouvoir se déployer un ensemble de nouvelles stratégies insurectionnelles remettant en cause l’ordre existant. C’est à partir de ce nouveau paradigme stratégique que ce séminaire entend déployer un certain nombre de thématiques qui s’articuleront autour de deux grands axes : le premier concerne l’étude du cybersperspace comme nouveau territoire de luttes, qui fera l’objet d’une cartographie des acteurs et du type de conflit qui peuvent s’y mener. Il sera question notamment du lien entre le réel et le virtuel en termes stratégiques. Le deuxième concerne le cyberespace comme espace alternatif parallèle à l’espace institué, tantôt dans une visée transformatrice, tantôt dans une visée sécessionniste, avec des modalités stratégiques pouvant varier en fonction de combats idéologiques identitaires ou économiques qui viennent complexifier considérablement le rapport ami/ennemi.

Édouard Jourdain (contrat postdoctoral, Institut polytechnique de Paris) et Jean Langlois Berthelot (docteur, Sciences Po) participent à l'animation de l'atelier

Lectures conseillées

  • Bellon, A. (2017). Le hacker et le professeur. Raisons politiques, (3), 165-183
  • Franceschini, I., & Negro, G. (2014). The ‘Jasmine Revolution’in China: the limits of the cyber-utopia. Postcolonial Studies17(1), 23-35.
  • Galula, D. (2008). Contre-insurrection. Paris: Economica.
  • Herrera, L. (2014). Revolution in the age of social media: The Egyptian popular insurrection and the Internet. Verso Books
  • Kalpokas, I., & Kalpokiene, J. (2022). Broader Implications: Politics and Digital Posthumanism. In Deepfakes (pp. 73-84). Springer, Cham.
  • Lallement, M. (2017). Hacking et politique: extension du domaine de la lutte ou tension structurelle?. Sociologie et sociétés49(2), 251-254.
  • Lallement, M. (2015). L'Âge du Faire. Hacking, travail, anarchie: Hacking, travail, anarchie. Média Diffusion.
  • Munk, T. (2022). The Rise of Politically Motivated Cyber Attacks: Actors, Attacks and Cybersecurity. Routledge.

Plan des séances (12) :

I- Le cyber-espace : une extension du domaine de la lutte ou un simple outil de médiatisation ?

  • 1ère séance :  Appréhender le cyber-espace : le territoire ubiquitaire
  • 2e séance : Luttes sociales dans le cyber-espace : exemples des Gilets Jaunes et de la Révolution de Jasmin chinoise
  • 3e séance : Le darkweb et la loi du talion
  • 4e séance : Le cyber-espace, un nouvel espace de liberté pour échapper au contrôle des Etats
  • 5e séance : Rencontres avec des hackers
  • 6e séance : Informer sur les mouvements sociaux et politiques grâce au cyber-espace

II- Cyber-Espace, Utopia et Eutopia

  • 1ère séance : Nouvelles solidaritéss transnationales dans le cyber-espace
  • 2e séance : Défier les puissants:rassemblements virtuels mondiaux et retour des combats de classe ?
  • 3e séance : L’Avatar: Dépasser le genre et les appartenances sociales ?
  • 4e séance : Mondes parallèles et mondes alternatifs dans le cyber-espace : une cartographie du darkweb.
  • 5e séance : Faire lutte(s) commune(s) dans le cyber-espace: quelles opportunitées avec le Metavers
  • 6e séance : La tentation ochlocratique ?

Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.

Contacts additionnels
jean.langlois@sciencespo.fr
Informations pratiques

L'atelier est hebdomadaire et se divise en 12 séances, débutant au second semestre de l'année 2022/2023, entre les mois de février et mai 2023.

Direction de travaux des étudiants

-

Réception des candidats

Les inscriptions à l'atelier se feront du 1er au 31 octobre 2022, sur contact préalable et obligatoire des référents par courriel. Ils vous transmettront ensuite le lien pour finaliser et valider vos inscriptions sur la plateforme "participations.ehess".

Pré-requis

L'atelier est ouvert à toutes et tous, notamment aux doctorant·e·s et masterant·e·s s'intéressant aux études stratétegiques et politiques, ainsi qu'aux études sur les nouveaux enjeux du cyberespace.

  • Bâtiment EHESS-Condorcet
    Salle A102
    EHESS, 2 cours des humanités 93300 Aubervilliers
    2nd semestre / hebdomadaire, jeudi 16:30-18:30
    du 16 février 2023 au 25 mai 2023
    Nombre de séances : 12