Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2021-2022.

UE795 - Le spectacle d'après : l'économie du spectacle vivant face au défi du développement durable


Lieu et planning


  • Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret
    11bis rue de Vézelay 75008 Paris
    annuel / bimensuel (1re/3e/5e), jeudi 17:00-19:00
    du 3 novembre 2022 au 15 juin 2023
    Nombre de séances : 12


Description


Dernière modification : 20 mai 2022 09:38

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Économie, Signes, formes, représentations, Sociologie
Page web
-
Langues
français
L’enseignement est uniquement dispensé dans cette langue.
Mots-clés
-
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Pierre-Cyrille Hautcœur [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Paris School of Economics (PJSE)
  • Karine Le Bail   chargée de recherche, CNRS / Centre de recherches sur les arts et le langage (CRAL)

Depuis quelques années, les mondes de l’art sont traversés par une préoccupation écologique toujours plus pressante, qui vient interroger jusqu’à leurs modèles de production. On relève de nombreuses initiatives qui tendent à réduire l’impact énergétique des spectacles, du groupe de rock Radiohead se souciant de l’empreinte carbone de ses tournées, jusqu’au festival international d’art lyrique d’Aix-en-Provence qui s’emploie à concevoir des décors éco-responsables. Dans l’univers du théâtre lyrique, il s’agit bien là d’un changement radical de paradigme, tant semblait dominer jusqu’alors le modèle d’une magnificence perpétuée.

Comment dès lors repenser une nouvelle écologie du théâtre lyrique ? Cette transition attendue ne fait pour l’heure l’objet d’aucune étude exploratoire d’envergure qui sache articuler un questionnement d’ordre économique, technique, mais aussi esthétique.

Renouant avec la recherche-action, les responsables du séminaire s’engagent à combiner réflexions scientifiques (en invitant des spécialistes à présenter leurs travaux) et actions de recherche avec une douzaine d’étudiants dans les archives de l'unité scénique de la Fondation Royaumont et auprès de celles et ceux qui y travaillent – chanteurs, musiciens, scénographes, régisseurs, équipes de production, etc.

Ce projet de séminaire vise donc à analyser les déterminants et les dynamiques de l’organisation de l’opéra, à partir de travaux existants et en amorçant de nouvelles recherches.  

Tirant avantage d’une interdisciplinarité choisie, ce séminaire réunira des historiens, des économistes, des sociologues, des spécialistes des sciences des arts et du management, ainsi que des étudiants de deux formations de l’EHESS : le master Arts, Littératures et Langages (ALL) et le master Institutions, Organisations, Économie et Société (IOES, co-habilité avec le l’université Paris-Dauphine et Mines ParisTech).

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Enquêtes collectives – Arts, littératures et langages-Formes et objets – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – Restitution d'une enquête collective
  • Enquêtes collectives – Sciences économiques et sociales - Institutions, organisations, économie et société – M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – Restitution d'une enquête collective

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

Le format pratique précis sera défini en début d'année en concertation avec la Fondation Royaumont. Il pourrait inclure une résidence de quelques jours sur place et des séances préparatoires irrégulières.

Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Dernière modification : 20 mai 2022 09:38

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Économie, Signes, formes, représentations, Sociologie
Page web
-
Langues
français
L’enseignement est uniquement dispensé dans cette langue.
Mots-clés
-
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Pierre-Cyrille Hautcœur [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Paris School of Economics (PJSE)
  • Karine Le Bail   chargée de recherche, CNRS / Centre de recherches sur les arts et le langage (CRAL)

Depuis quelques années, les mondes de l’art sont traversés par une préoccupation écologique toujours plus pressante, qui vient interroger jusqu’à leurs modèles de production. On relève de nombreuses initiatives qui tendent à réduire l’impact énergétique des spectacles, du groupe de rock Radiohead se souciant de l’empreinte carbone de ses tournées, jusqu’au festival international d’art lyrique d’Aix-en-Provence qui s’emploie à concevoir des décors éco-responsables. Dans l’univers du théâtre lyrique, il s’agit bien là d’un changement radical de paradigme, tant semblait dominer jusqu’alors le modèle d’une magnificence perpétuée.

Comment dès lors repenser une nouvelle écologie du théâtre lyrique ? Cette transition attendue ne fait pour l’heure l’objet d’aucune étude exploratoire d’envergure qui sache articuler un questionnement d’ordre économique, technique, mais aussi esthétique.

Renouant avec la recherche-action, les responsables du séminaire s’engagent à combiner réflexions scientifiques (en invitant des spécialistes à présenter leurs travaux) et actions de recherche avec une douzaine d’étudiants dans les archives de l'unité scénique de la Fondation Royaumont et auprès de celles et ceux qui y travaillent – chanteurs, musiciens, scénographes, régisseurs, équipes de production, etc.

Ce projet de séminaire vise donc à analyser les déterminants et les dynamiques de l’organisation de l’opéra, à partir de travaux existants et en amorçant de nouvelles recherches.  

Tirant avantage d’une interdisciplinarité choisie, ce séminaire réunira des historiens, des économistes, des sociologues, des spécialistes des sciences des arts et du management, ainsi que des étudiants de deux formations de l’EHESS : le master Arts, Littératures et Langages (ALL) et le master Institutions, Organisations, Économie et Société (IOES, co-habilité avec le l’université Paris-Dauphine et Mines ParisTech).

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Enquêtes collectives – Arts, littératures et langages-Formes et objets – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – Restitution d'une enquête collective
  • Enquêtes collectives – Sciences économiques et sociales - Institutions, organisations, économie et société – M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – Restitution d'une enquête collective
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

Le format pratique précis sera défini en début d'année en concertation avec la Fondation Royaumont. Il pourrait inclure une résidence de quelques jours sur place et des séances préparatoires irrégulières.

Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-
  • Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret
    11bis rue de Vézelay 75008 Paris
    annuel / bimensuel (1re/3e/5e), jeudi 17:00-19:00
    du 3 novembre 2022 au 15 juin 2023
    Nombre de séances : 12